AccueilINNOVATIONSQUAND LES INTERNAUTES AIDENT AU DéVELOPPEMENT D'UN OBJET CONNECTé

Quand les internautes aident au développement d'un objet connecté


Publié le 22/12/2014

Image actu

 

 

Pluggage, la première valise connectée de Delsey est presque prête. Mais pour que ce prototype soit parfait, l’avis des internautes est sollicité sur un site dédié. Une opération participative très en amont menée en étroite collaboration avec son agence. Catherine de Bleeker, directrice marketing de Delsey et Philippe Simonet, VP de TBWA Paris et Président de Dan Paris détaillent leur cheminement.

 

Quel voyageur ne rêve pas d’une valise qui indique son poids au fur et à mesure de son remplissage ou sa localisation après l’enregistrement ? Mais aussi qui lui permette de recharger son téléphone, d’écouter ses morceaux préférés ou de vérifier à distance l’intégrité de son verrouillage ? Grâce à Delsey, ce bagage idéal est pour bientôt avec le lancement de Pluggage, début 2016.

 

Pas vraiment étonnant que ce concept de valise connectée et ingénieuse associée à une appli sorte de ses cartons. Car depuis 1946, cette entreprise française - N°2 dans le monde en termes de CA et de présence dans 110 pays- n’a cessé d’innover en matière de fonctionnalités ou de design pour améliorer les déplacements des baroudeurs. A l’image de Trolley, sa première valise rigide avec des roues commercialisée en 1972 qui est un des exemples de son avant-gardisme.

 

 

10 fonctionnalités soumises au vote des internautes

 

Là encore, l’entreprise montre sa modernité en répondant aux besoins du prolongement de soi de ses clients ultra connectés sur fond d’autonomie, de connectivité, de sécurité, de confort et de tranquillité. Depuis quelques semaines et après deux ans de recherche et développement, la marque a révélé au grand public son prototype en l’invitant à voter pour leurs services préférés parmi les 10 proposés (*), par le biais d’un site de vote en ligne dédié.

 

Une démarche participative audacieuse car très en amont et ouverte au plus grande nombre dans le monde. Imaginée avec TBWA Paris, son agence impliquée dans le projet depuis le début, elle va lui permettre de finaliser son produit tout en valorisant son savoir-faire et sa notoriété à l’externe (clients et distributeurs) comme ses équipes à l’interne. Explications croisées de Philippe Simonet, VP de TBWA Paris et président de Dan Paris et de Catherine de Bleeker, directrice marketing chez Delsey.

 

 

" Et d’un coup on est projeté dans l’univers de la Silicon Valley "


INfluencia : Quels ont été les objectifs de l’agence face à un tel projet ?

 

Philippe Simonet : Le travail traditionnel d’une agence est de conseiller une marque sur le contenu de sa prise de parole. C’est exactement ce que nous avons fait. Mais au lieu d’intervenir sur un brief qui présente un produit innovant mais imaginé depuis 3 ans et donc fini, nous avons pu exercer une autre palette de nos compétences pour accompagner dès le départ la marque et lui faire changer ses habitudes publicitaires. Avec une obsession : comment mettre en avant, tout de suite, toute la R&D et la valeur d’innovation qu’implique cet accessoire connecté pourtant encore en phase de conception ? d’où notre idée de produire immédiatement un film teasing et participatif qui annonce la révolution d’usage et qui mette en appétit.

 

 

INfluencia : Intervenir si haut dans la chaine de com n’offre donc que des bénéfices ?

 

Philippe Simonet : Oui. Car, si le projet est abordé par l’entreprise seulement d’un point de vue business, sa capacité à être commercialisé n’est pas optimale. En revanche, si elle en fait tout de suite un produit d’innovation, d’invention et de mobilisation interne et externe, alors il excite toute la chaine qui y participe : du designer au client final en passant par l’industriel, le marketer, le distributeur ou l’actionnaire. Sa promesse fait mouche, son succès est palpable, il en apporte la preuve en sortant du concept. Et d’un coup on est projeté dans l’univers de la Silicon Valley.

 

De plus, il était inutile d’attendre 2016. Car après 2 ans de mise au point, communiquer dessus n’est pas un mensonge ou un excès de mégalomanie. C’est plutôt faire l’état des recherches du prototype et de la créativité de l’entreprise. En outre, faire participer à son développement, c’est créer de l’envie et tourner les avis à son avantage. Car, c’est régler des questions de contraintes technologiques, faire la part des choses entre les envies loufoques ou ludiques et les vraies attentes, déterminer la gamme, préciser la fourchette de prix… Enfin, outre sa valeur d’innovation, la marque booste d’autres éléments constitutifs de sa représentation comme son histoire et son expérience.

 

 

INfluencia : Comment intervient une agence dans un tel processus ?

 

Philippe Simonet : En jouant son rôle d’incitatrice naturelle auprès de l’annonceur pour valoriser ce savoir faire R&D et pour l’exploiter en termes de com et de marketing auprès de ses différentes cibles. En nous servant aussi de notre capacité à innover grâce à notre culture du consommateur du XXIème siècle et à sentir l’époque ou ce qui constitue l’image de la marque pour les utiliser différemment. Ce que n’a pas toujours les moyens de faire un industriel qui vend à tout le monde. Mais, cette démarche atypique est vraiment et surtout le fruit d’une relation de grande proximité. Car Franck Botbol et Hugues Cholez, les deux directeurs de création digitale, directement responsables de ce projet à l’agence y sont impliqués presque fusionnellement depuis le début de l’aventure… et ce n’est pas fini, puisque le lancement est prévu dans un peu plus d’un an !

 

 

INfluencia : Pluggage. Pour qui, pour quoi ?

 

Catherine de Bleeker : Ce prototype est le résultat de deux années de travail. Pour nous -et c’est une de nos particularités, car au salon Totec d’où je reviens personne n’en a parlé- rien de plus important que le lien entre la personne dont le bagage doit être son prolongement et son parcours qui doit être agréable. C’est pourquoi créer de nouveaux usages en adéquation avec son époque a toujours été dans l’esprit de Delsey. Pluggage joue donc sur tous les éléments d’innovation technologique pour apporter quiétude et simplicité aux voyageurs dans leurs déplacements. Et être considéré comme l’ami du moment dont les services arrangent ou évitent tous les soucis.

 

 

INfluencia : Vous levez le voile sur un condensé d’innovations très en amont. Pourquoi ?

 

Catherine de Bleeker : Nous avons toujours pris l’avis des consommateurs, mais jamais avec une base aussi large. Or avec ce film teasing qui suscite aussi des commentaires sur notre compte Twitter et notre page Facebook, nos horizons s’ouvrent encore plus. Communiquer si tôt est une vraie bonne idée pour plusieurs raisons. D’abord, si le grand public est de plus en plus averti sur les nouvelles technologies, il sort un projet comme notre valise connectée de son côté technique et abstrait. De plus, même si l’innovation existe il n’est pas sûr qu’il la veuille. Et ça marche. Car depuis la mise en ligne, nous avons enregistré plusieurs dizaines de milliers de visites et les gens n’hésitent pas à voter pour tel ou tel service.

 

Nous allons aussi le diffuser à l’international, tout au long des prochains mois, car les attentes ne sont pas les mêmes partout. Ainsi si le poids compte en Europe, ce n’est pas le cas au Moyen Orient, en Asie et en Amérique du Sud où la sécurité arrive en tête. Ensuite, ce bagage doit rester à la portée des porte-monnaies, ça ne sert donc à rien de sortir un petit bijou à plusieurs milliers d’euros. Les résultats vont donc nous aider aussi à hiérarchiser précisément les envies, à évaluer les cibles (familles ou professionnels) et ainsi à déterminer le nombre de modèles et de fonctionnalités. Car si certaines, relevant d’une puce, ne sont pas compliquées, d’autres sont plus lourdes à installer. Enfin, ce film qui met en avant notre R&D, est source de cohésion et de dynamisme à l’interne et de capital marque auprès des distributeurs.

 

Florence Berthier


(*) Indicateur de surcharge, chargeur intégré de téléphone, détecteur de présence du bagage à bord, informations de vol en temps réel, systèmes d’ouverture et de fermeture par empreinte digitale, de vérification de verrouillage ou d’éclairage intérieur, prévisions météorologiques, enceintes intégrées, check-list sur-mesure.

 

 

Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR