AccueilINNOVATIONSMUSIQUE : QUAND UN FAISCEAU SONORE REMPLACE LES CASQUES !

Musique : quand un faisceau sonore remplace les casques !


Publié le 15/03/2016

Image actu

 

« A » n’est pas une enceinte acoustique comme les autres, elle ne peut être entendue que d’un seul. Un prodige technologique made in France qui veille au bien-être de ses utilisateurs et de leur entourage. Déjà repérée et primée en France et ailleurs, elle est au cœur d’une campagne de crowdfunding lancée sur Indiegogo. Objectifs : sa fabrication, sa commercialisation et plus si encore plus d’argent !

 

Ce 16 mars est un grand jour pour Akoustic Arts qui lance une campagne de crowdfunding sur Indiegogo. Son objectif : récupérer au moins 30 000 $ pour fabriquer son enceinte acoustique pas comme les autres et la commercialiser. En effet, « A » puisque tel est son nom ne fait pas seulement dans la cosmétique, elle apporte un vrai plus à son univers en créant un faisceau sonore étroit de la même manière qu’un laser diffuse un rai de lumière sur une zone précise. A l’intérieur on entend le son, à l’extérieur on n’entend plus rien. "En outre, contrairement aux quelques concurrents notamment américains qui s’adressent aux professionnels, « A » repose sur un logiciel embarqué miniaturisé, à tel point que l’objet tient dans la main", explique Matthieu Ventelon, business developper chez Akoustic Arts. Doublement magique, donc ! Non seulement, elle permet à chacun d’écouter sa musique ou son programme (film, musique, cours…) sans casque ou oreillettes -pour la plus grande joie des ORL- mais en plus elle évite de déranger et de se couper de son entourage (familial, professionnel, environnement urbain, espaces publics…). Faisant de cette solution, qui redéfinit l’écoute personnelle de son contenu, un incontournable pour séduire le grand public.

 

 

Eviter la pollution sonore en évitant le port des casques

 

Réussir, cette nouvelle étape serait le juste retour des choses pour cette start-up fondée et dirigée par Ilan Kaddouch, repérée puis primée pendant le salon Laval Virtual 2015 et  dans INfluencia. Depuis, son équipe, composée de 6 ingénieurs acousticien, électroniciens, commerciaux… ne s’est pas reposée sur ses lauriers pour en faire un produit innovant et abouti avec beaucoup d’améliorations apportées à la qualité du son, à la précision de la directionalité, à la déclinaison en 2 tailles… Tout en vendant des prototypes à des particuliers et des boutiques ou en les présentant lors du dernier CES Las Vegas. Les meilleurs canaux pour faire connaitre leur bébé en attendant d’être référencé chez des distributeurs. Mais déjà tout un tas d’acteurs sont intéressés par l’innovation allant du musée (pour suivre une conférence ou ne pas utiliser un audioguide), aux constructeurs automobiles (pour écouter les indications GPS par exemple), en passant par les salles de gym (pour diffusion au-dessus des machines) ou les producteurs de concert (pour promouvoir une bande annonce)…

 

Pourtant cette campagne de crowdfunding, qui s'appuie sur le #nomoreheadphones, est nécessaire, car d’une part elle complétera son financement soutenu par BPI France et le crédit impôt. D’autre part, elle va permettre de bien communiquer auprès des particuliers en attendant de conclure avec des partenaires, ce qui prend du temps. « Tout souscripteur bénéficiera d’un tarif à moitié prix pour les deux modèles. Selon la somme collectée nous pourrons d’abord produire made in France, ensuite décliner plusieurs coloris, enfin développer la connexion wifi », détaille Matthieu Ventelon. Une sophistication programmée qui montre tout le potentiel de ce projet made in France. D’ici là, « A » sera à l’honneur sur son stand -en récompense de son prix de la « meilleure start-up » gagné l’année dernière- lors de la 18ème édition du Laval Virtual 2016 qui se tient du 23 au 27 mars prochains. Ce type de rendez-vous est essentiel, comme le souligne Matthieu Ventelon : « car il nous permet de faire des démonstrations produits qui surprennent, attisent la curiosité et déclenchent systématiquement des contacts ».

 

 

 

 

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR