AccueilIMAGELES DESIGNEUROPA AWARDS : L'EXCELLENCE DU DESIGN

Les DesignEuropa Awards : l'excellence du design


Publié le 23/10/2016

Image actu

 

Mettre à l’honneur l’excellence des dessins ou des modèles des designers ainsi que leur gestion en tant que titulaire, tel est l’objectif du DesignEuropa Awards. 8 finalistes aux univers très divers sont encore en lice. Résultat le 30 novembre prochain à Milan.

 

L’EUIPO (ex OHMI) ou l’Office de l’Union Européenne pour la Propriété Intellectuelle, basé à Alicante et dirigé par Antonio Campinos, a une mission bien précise : gérer l’enregistrement des marques de l’Union Européenne (MUE) ainsi que les dessins ou modèles communautaires enregistrés (DMC) qui assurent la protection de la propriété intellectuelle dans les 28 états membres. Un peu comme la Sacem et les droits d’auteur. C’est dire si son intervention est d’importance. Mais elle est méconnue. Alors l’institution a lancé au printemps dernier, en partenariat avec l’Office italien des brevets et des marques (UIBM), les DesignEuropa Awards. Pour gagner en notoriété mais aussi et surtout pour « célébrer l’excellence » des professionnels de ce secteur que ce soit des titulaires de droits individuels ou des entreprises de petite ou de grande taille. Et à juste titre, car c’est l’occasion de rendre hommage au travail de ces hommes et femmes, débutants ou confirmés, qui interviennent dans l’ombre car très en amont des projets et sans lesquels rien de débuterait ou même ne se réaliserait. C’est mettre aussi en lumière leurs réalisations créatives, belles et innovantes mais bien concrètes car concernant trivialement des objets du quotidien et améliorant esthétiquement ou utilitairement la vie de tous.

 

Les résultats de cette première édition, présidée par Robin Edman, président de SVID (Swedish Industrial Design Foundation), seront révélés le 30 novembre prochain à Milan tandis qu’il est déjà décidé de rendre honneur au créateur automobile, Giorgetto Giugiaro, auquel sera décerné le prix « Réalisations de toute une vie ». Il est en effet directement responsable de la création de plus de 300 modèles de production en série et plus de 200 prototypes de recherche pour de nombreux fabricants. Ainsi, 60 millions de véhicules en circulation dans le monde sont le résultat de sa création !

 

En attendant, la cérémonie de remises de prix, 8 finalistes restent encore en lice. Ils ont été retenus après examen de nombreux aspects très objectifs comme l’incidence qu’ont les produits, dessins ou modèles sur le marché et plus largement sur la société, la manière dont la création a contribué aux résultats de l’entreprise, l’esthétique et bien sûr la gestion de la propriété intellectuelle. Une préférence entre porte-vélo, moto, lampes, poussette, cafetière, banc ou panneau absorbeur de bruits ?

 

 

Les 4 finalistes dans la catégorie « Industrie »

 

Cafetière à expresso Pulcina (titulaire du DMC et fabricant : Alessi S.p.A., créateur : Michele De Lucchi) : le jury a estimé que la cafetière Pulcina montrait «la beauté dans les petites choses» et a attiré l’attention, lors de sa présélection, sur la façon très positive d’Alessi de gérer la propriété intellectuelle et d’utiliser le système du dessin ou modèle communautaire enregistré. Alessi collabore depuis longtemps avec des créateurs externes talentueux, ce qui constitue une composante importante de sa politique, axée sur l’innovation et l’excellence en matière de création.

 

 

 

 

Porte-vélos Raval (titulaire du DMC et fabricant : Escofet 1886 S.A., créateurs : Gerard Arqué et Martin Caneda) : le porte-vélos Raval est une solution moderne de mobilité urbaine créée par une société qui existe depuis 130 ans. Les membres du jury ont loué le Raval pour son utilité générale ainsi que son caractère convivial et durable, et ont félicité la société d’avoir été un bon utilisateur du système du dessin ou modèle communautaire enregistré.

 

 

 

 

Poussette de jogging Thule Urban Glide (titulaire du DMC et fabricant : Thule IP AB, créateurs : en interne, avec l’assistance du studio de création Veryday) : les créateurs de chez Thule ont travaillé avec le studio de création suédois Veryday pour intégrer le langage conceptuel de Thule à la poussette de jogging Urban Glide avant sa mise sur le marché en 2013. Les membres du jury ont souligné l’originalité du modèle, la qualité technique de sa construction, son aspect pratique, sa sensibilité sociale et son adaptabilité à différents modes de vie.

 

 

 

 

Moto XDiavel (titulaire du DMC et fabricant : Ducati Motor Holdings S.p.A., créateur : Ducati Design Centre) : lorsque la XDiavel a été lancée en 2015, elle représentait la transition réussie de Ducati vers le segment de marché des motos sportives. Lorsqu’ils ont évalué ce candidat, les membres du jury ont souligné la complexité du modèle et ses qualités esthétiques globales, en notant que l’approche de la société en matière de conception et d’élaboration complexes favorisait sa capacité à s’adapter aux tendances du marché et, en même temps, à les redéfinir.

 

 

 

 

Les 4 finalistes dans la catégorie « Petites et jeunes entreprises »

 

Lampe Aria (titulaire du DMC et fabricant : Slamp, créateur : Zaha Hadid Design) : conçue par l’architecte mondialement connue et reconnue Zaha Hadid, Aria a été saluée par le jury comme un mariage conciliant et émouvant entre l’artisanat et les technologies. Slamp a régulièrement recours au système de DMC et constitue clairement un exemple d’entreprise axée sur la création et dotée d’une stratégie cohérente en matière de protection de la propriété intellectuelle.

 

 

 

 

Panneau phono-absorbant Flap (titulaire du DMC et fabricant : Caimi Brevetti, créateurs : Alberto et Francesco Meda) : le Flap a été conçu par le tandem père et fils formé par Alberto et Francesco Meda, pour Caimi Brevetti. Les membres du jury ont apprécié la combinaison d’éléments visuels et tactiles du produit, et la manière dont il fait le lien entre la conception industrielle et l’architecture d’intérieur. Le jury a également souligné « l’utilisation sophistiquée et intelligente du système de DMC » à travers sa stratégie de gestion de la PI.

 

 

 

 

Banc IDO (titulaire du DMC et fabricant : Anna Szonyi) : le banc IDO, conçu comme une installation de banc public, se compose uniquement de deux éléments, à savoir le bois et l’acier. Dans leur évaluation, les membres du jury ont souligné la capacité du produit à s’adapter à des comportements et à des interactions variés. C'est un produit qui a été transposé de la planche à dessin vers le marché par une jeune créatrice, tout en bénéficiant de la protection qu’offre le dessin ou modèle communautaire enregistré.

 

 

 

 

Lampe Mooove (titulaire du DMC et créateurs : David Saupe et Aaron Rauh) : la Mooove est protégée à la fois par un brevet et par un dessin ou modèle communautaire enregistré, ce qui indique une stratégie de propriété intellectuelle judicieuse et bien gérée, utilisée à très bon escient par une jeune entreprise. Les membres du jury ont fait l’éloge des lignes élégantes et de la souplesse du produit, ainsi que de son équilibre entre fonctionnalité et esthétique.

 

 

Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR