AccueilETUDESINTERNET ET MéDIAS SOCIAUX : EN CHIFFRES RIEN QU'EN CHIFFRES

Internet et médias sociaux : en chiffres rien qu'en chiffres


Publié le 30/01/2017

Image actu

Comme en 2016, l'agence Novius dresse un état des lieux pour mieux anticiper les réseaux et les médias sociaux en 2017. On ne peut que constater une évolution en marche...

 

Il y a quelques semaines, le cabinet Deloitte passait à la loupe la relation fusionnelle qu’entretiennent les Français et leur smartphone. Si l’addiction n’est désormais plus un scoop, certains chiffres donnent tout de même à réfléchir : 41% consultent leur doudou digital au milieu de la nuit ou encore 49% l’utilisent dans les transports en commun (en progression de 19 points vs 2015).

 

Dans ces conditions, pas étonnant que les internautes soient 53% à se connecter à partir de terminaux mobiles contre 48% sur ordinateur. Une grande première qui laisse entrevoir le pouvoir considérable du smartphone, qui peut compter sur une avalanche de notifications ou d’alertes pour sortir de notre poche. Quand on jette un œil à l’activité sur internet pendant une minute, l’emprise n’est pas prête de retomber : 216 millions de photos sont likées sur Facebook, 7 millions de snaps sont envoyés, 972 222 profils sont swipés sur Tinder… Les constructeurs chinois Huawei, Oppo et Vivo, qui sont les trois premiers fabricants dans le monde, peuvent se frotter les mains.

 

 

Le mail ? La pomme qui tombe de l’arbre

 

A votre retour de vacances, c’est sans doute l’une des interrogations les plus angoissantes : combien de mails vais-je devoir traiter avant de commencer la journée ? Cette ritournelle risque de durer encore un moment, avec 215 milliards de messages échangés chaque jour dans le monde, dont 1,4 milliard pour la France. Pour Jérôme Daubresse, Directeur Général chez Novius, il y a encore tout un terrain à défricher : « Les réseaux sociaux d’entreprise ont un sacré challenge à relever dans le partage de l’information et il sera intéressant de suivre la position de Facebook face à un acteur comme Slack par exemple ».

 

Il se pourrait bien d’ailleurs que les entreprises françaises tirent leur épingle du jeu pour devenir moins accros aux mails et apporter une nouvelle réponse en matière de communication. C’est le cas de TIDIT, premier terminal radio d'information et de dynamisation des équipes. « Les entreprises continuent à communiquer principalement par mail ce qui est souvent un facteur de stress et une perte d’efficacité. Pourquoi ? Parce qu’elles n’ont pas les bons formats ni les bonnes technologies. Or, adhérer à un projet, passe principalement par l’émotion et le son en est le meilleur véhicule », précise Anne-Marie de Couvreur, présidente de Mediameeting. Même son de cloche pour la start-up, Klaxoon, avec son outil Loupe, qui transforme n'importe quel écran en une nouvelle occasion d'apprendre et de partager. Une initiation qui se fera tout en douceur, selon Antoine Hebert, directeur de Novius : « On ne se rend pas encore compte que l’on dompte des objets connectés et certains secteurs comme la santé vont nous permettre de mieux appréhender son potentiel ». Retrouvez ci-dessous la vidéo, "Les chiffres et tendances Internet et Médias sociaux 2017", réalisée par Novius.

 

 

Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR