AccueilLA CONVERSATIONLE STADE FRANçAIS à LA CONQUêTE DE PARIS

Le Stade Français à la conquête de Paris


Publié le 06/09/2016

Image actu

 

Pour un club de rugby, attirer les foules et susciter l’engouement est un combat permanent. Dernier exemple en date, une campagne du Stade Français Paris pleine d’humour et de stéréotypes. Un peu trop même…

 

"A Paris, on est snob, ... on est cliché, ... on fait la gueule" ! S’il y a sûrement un peu de vrai dans tout ça, Le Stade Français Paris et l’agence Comquest jouent sur les stéréotypes des Parisiens à l’occasion d’une campagne lancée le 29 août : « On souhaite s’adresser aux Parisiens de manière décalée en dénonçant les clichés de façon humoristique et avec beaucoup d’autodérision », témoigne Inès Fourny, directrice des relations extérieures du Stade Français Paris. Objectifs ? Accroître son attractivité et renforcer sa proximité avec les habitants de la capitale.

 

Une initiative qui entend cultiver le particularisme de ce club, et ce depuis de nombreuses années : « Que ce soit avec l’introduction du maillot rose en 2005, la délocalisation de certains matchs au stade de France avec cette notion de rugby spectacle ou encore le lancement du "Calendrier des Dieux du Stade" par l’ancien président, Max Guazzini, nous avons toujours adopté une stratégie de communication décalée, fidèle à notre ADN », souligne Inès Fourny.

 

 

Vous avez dit cliché ?

 

Pour la promotion des matchs à domicile, une web série « Brève de Vestiaire » présentera le futur adversaire du Stade Français Paris. Avec pour signature « A Paris, on sait recevoir la province... », un joueur du club se chargera du pitch : « Le prochain match à Jean Bouin, c’est l’ASM (ndlr : ASM Clermont-Auvergne). Les volcans, l’Auvergne. Les week-ends sont calmes, très calmes. Mais attention, l’équipe, elle, n’est pas calme du tout. Elle est même en fusion quand elle monte jouer à la capitale », déroulait Sergio Parisse, troisième ligne centre. Résultat ? Un match épique ponctué par un score improbable : 30-30. Un coup de projecteur salvateur sur les différents acteurs du TOP 14 qui devrait attiser la curiosité du grand public et booster l’affluence dans l’enceinte parisienne. Il est peut-être là, le défi du rugby français : scénariser les rencontres et mettre en avant les particularités de tous les clubs, et pas seulement des têtes d’affiches.

 

Enfin, dernier volet de cette campagne, le suivi des matchs à l’extérieur : « Tu ne sais pas forcément qu’il y a une vie au-delà du périph… », s’amuse la vidéo. Un appel aux fidèles supporters à sillonner les routes de France pour soutenir leur équipe fanion ou à suivre les matchs devant leur poste. Si le volet digital est réussi et apporte une certaine fraîcheur, la campagne print manque d'audace et paraît même un peu lourde : « A Paris on est cliché, mais on fait des selfies ». Vraiment ? 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Brève de vestiaire - Épisode 2 par StadeFrancaisParis 

 


Campagne Stade Français : Au-delà du périph from INfluencia on Vimeo.

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR