AccueilCASE STUDYPEUR SUR LE SUPERMARCHé

Peur sur le supermarché


Publié le 27/10/2015

Image actu

 

Qu’est ce qu’il peut y avoir de terrorisant dans un supermarché, à part la flambée des prix ? Tesco et BBH Londres livrent la réponse à l’occasion d’Halloween. Montrant que lieu de vente et digital font bon ménage.

 

Dix millions de vues en une semaine sur Facebook et YouTube. Spookermarket de BBH Londres pour Tesco cartonne sur la toile. Tout à l’esprit d’Halloween, une caméra cachée raconte en 90 secondes les réactions des clients d’un magasin lorsqu’ils sont face aux bonnes blagues plus ou moins macabres jouées par le personnel dans les rayons et les allées. Et l’imagination n’a pas manqué : mains coupées dans un rayon boucherie, tête d'un vampire bien vivant au rayon papier toilette, chariot qui se déplace tout seul, épouvantails qui s’animent soudainement… Faisant encore une fois la démonstration qu'un lieu de vente se prête bien à l'événementiel et surtout qu'il fait bon ménage avec le digital.

 

C’est très bon enfant et ça marche en créant beaucoup d’empathie et de bonne humeur ! Car on sait bien, qu’en fait, rien de terrorisant ne peut advenir dans un supermarché sauf peut-être la flambée des prix ! Même enthousiasme sur le web où la vidéo va jusqu’au bout du divertissement en offrant à la fin quatre clips supplémentaires pour apprendre à fabriquer une Jack O’ Lantern avec une citrouille ou autres joyeusetés comme une tête coupée dans un bocal ! Une vidéo bien de saison et même si elle a été conçue pour un événement en particulier, elle est en totale adéquation –même au second degré- avec la signature de l’enseigne britannique : « Every little helps ».

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR