AccueilTENDANCESMARVIN GAYE PLANERA SUR LES RENCONTRES D’ARLES

Marvin Gaye planera sur Les Rencontres d’Arles


Publié le 11/06/2019

Image actu

À l’occasion du cinquantième anniversaire des Rencontres d’Arles, la Fondation Manuel Rivera-Ortiz inaugure un programme éclectique et profondément humaniste inspiré du célèbre appel à la paix lancé par Marvin Gaye sur son album « What’s Going On ». 

 

Du 1er juillet au 22 septembre 2019, les Rencontres d’Arles -grande messe mondiale de l’art photographique- fêtent leur cinquantième anniversaire. Fondé en 1970, le festival a rapidement acquis une réputation internationale en proposant chaque été une radiographie annuelle de la création contemporaine à travers plus de quarante expositions installées dans divers lieux patrimoniaux de la ville. Toujours à l’affût de nouvelles  démarches artistiques, les organisateurs ont crée en 2016 le VR Arles Festival qui explore les nouvelles formes de narration inhérentes à l’immersion à 360 degrés avec une sélection de fictions, documentaires et créations artistiques en réalité virtuelle.

 

Vous l’aurez compris, le festival arlésien se veut être une passerelle entre tradition culturelle et modernité technique. Pas simple quand on s’affiche sur le devant de la scène artistique depuis un demi siècle. Pour l’aider à franchir ce cap tant redouté de la cinquantaine et à conserver son prestige et sa place de choix dans l’offre culturelle estivale, Sam Stourdzé, actuel directeur des Rencontres, proposera pas moins de 50 expositions, pour autant de bougies soufflés. De quoi animer tous vos week-ends estivaux jusqu’à la rentrée. Mais comme il serait impossible de se pencher sur l’intégralité des rendez-vous programmés à partir du 1er juillet prochain, nous nous somme résolus -pour le moment- à n’aborder que l’un d’entre eux. Let’s get it on

 

 

Amour de minuit

 

Disparu le 1er avril 1984 -faites que ce soit le plus long poisson d’avril de l’histoire…-, le légendaire auteur-compositeur Marvin Gaye est unanimement considéré comme l’un des plus grands chanteurs de notre temps. Auteur d’une vingtaine d’albums en plus de 20 ans de carrière, le « prince de la soul » continue d'inspirer musiciens et chanteurs à travers le monde -Robin Thicke acquiesce-. Mais c’est en 1971 que Marvin signe sa Chapelle Sixtine avec le monument musical qu’est l’album « What’s going on ». Sur les 9 titres qui le composent, le natif de Washington délivre un sublime message d’amour et de paix universels en abordant les thèmes de l'écologie, de la pauvreté ou encore de la guerre du Vietnam.

 

 

 

 

La Fondation Manuel Rivera-Ortiz, partenaire privilégiée des Rencontres et créée en 2010 par le photographe du même nom, a décidé de s’en inspirer pour cette 50ème édition afin de créer le programme « Hey ! What’s Going On ? ». À l’heure où dictatures, régimes autoritaires, populistes et sectarismes trouvent un terreau fertile pour pousser sur les nouvelles désorganisations du monde, ce programme composé de multiples expositions thématiques sonne comme un appel à la prise de conscience, à la dignité et à la paix, tout en portant une attention toute particulière aux populations oubliées par les grands médias.

 

 

Un tour du monde culturel

 

Autant le dire tout de suite : le programme est extrêmement vaste. Composé de 11 expositions distinctes -mais complémentaires-, vous serez tour à tour envoyé en 1966 à la rencontre des membres fondateurs du Black Panther Party, en Chine pour parcourir les nouvelles routes de la soie reliant l’empire du milieu avec l’Europe et l’Afrique de l’Est, ou encore en Ukraine pour témoigner des conséquences dramatiques de l’invasion de la Crimée par la Russie en 2014. Sans parler d’expéditions plus personnelles, comme celle entreprise par Laura Serani, commissaire de « Bower Bird Blues », où la directrice artistique évoque l’épreuve de la matrescence, ou la transition physique, psychologique et sociale qui s’opère chez les femmes pendant la maternité. Et comme un anniversaire en cache toujours un autre, le programme sera porté par l’exposition « Dancing In The Street » qui vient célébrer les 60 ans du mythique label Motown Record sur lequel était signé Marvin Gaye, en attendant les 50 ans de l’album « What’s Going On » l’année prochaine. 

 

Pour ne rien rater des 11 expositions, et du reste de l'édition 2019, vous pouvez retrouver le programme complet sur le site internet des Rencontres d'Arles.

 

 

 

 

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR