AccueilTENDANCESLE LOUVRE ET SES DéRIVéS : AUJOURD'HUI LE JEU DES HUIT PARFUMS

Le Louvre et ses dérivés : aujourd'hui le jeu des huit parfums


Publié le 19/07/2019

Image actu

Peintures et sculptures du Louvre ont leur parfum « dérivé». Une collection de huit parfums exposés et vendus jusqu’au 6 janvier prochain, dans le décor d’une échoppe du XIXème siècle, dans l’allée du Grand Louvre par laquelle passent les flots de touristes du monde entier.

 

50m2 au Louvre, pour accueillir des concepts créatifs. Une boutique destinée à valoriser des produits dérivés originaux autres que les jeux des sept familles (d’artistes), ou les Memory pour les enfants à l’image de peintures célèbres? C’est le nouveau crédo du musée du Louvre qui associe habilement business et art.

 

 

Après l’opération Swatch by you qui s’est terminée en juin…

 

L’an dernier c’était la boutique éphémère Swatch by you, qui permettait aux visiteurs de créer sur place en quelques clics, une montre personnalisée au motif inspiré par la Pyramide, les saisons d’Arcimboldo, la galerie des vues de la Rome Antique de Panini ou le sacre de Napoléon de David.

 


L’officine universelle Buly aux commandes…

 

Cette fois Adel Ziane directrice des relations extérieures du Louvre offre au visiteur la possibilité de découvrir les œuvres, en emportant « des essences » conçues par des nez célébrés. Une tache confiée à l’officine universelle Buly qui s’inspire ainsi dans le concept, de la maison fondée en 1803 par Jean-Vincent Buly, réputé comme étant le parfumeur du tout Paris de l’époque. Ramdane Touhami et Victoire de Taillac qui ont créé il y a cinq ans cette marque ont ainsi proposé huit flacons de toute beauté aux jus originaux et uniques.

 

 

Pas de Mona Lisa au programme...

 

Au programme, La Baigneuse et la Grande Odalisque d’Ingres, Conversation dans un parc de Gainsborough, Saint-Joseph charpentier de La Tour et Le Verrou de Fragonard, ont été sélectionnées par cinq créateurs de parfums. En sculpture, ce sont La Victoire de Samothrace, la Nymphe au scorpion de Bartolini et la Venus de Milo que trois autres ont choisies. L'opération prendra fin en janvier.

 

 

 

Une fois n'est pas coutume, Mona Lisa n'a pas été l'objet de sollicitations de la part des créateurs. Son égo universel va-t-il supporter ce camouflet? INfluencia ne manquera pas de vous mettre au parfum...

Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR