AccueilTENDANCESL’HIVER, LE JARDIN D’ACCLIMATATION APPRIVOISE SES CLIENTS

L’hiver, Le Jardin d’Acclimatation apprivoise ses clients


Publié le 02/03/2020

Image actu

 

Contraint d’ouvrir ses portes toute l’année, le parc d’attractions détenu par LVMH ne ménage pas ses efforts pour attirer les curieux lors des mauvais jours.

 

La loi est la loi. Certains textes ne vous facilitent pas la vie. Pour obtenir la concession d'exploitation de la ville de Paris qui est propriétaire des lieux, les opérateurs du Jardin d'Acclimatation doivent s’engager à accueillir le public 365 jours par an. Qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige, ce parc d’attractions créé en 1860 par Napoléon III à la lisière du bois de Boulogne doit ouvrir ses portes.

 

 

Contrainte coûteuse

 

Cette contrainte peut s’avérer coûteuse en plein cœur de l’hiver quand la tempête fait tomber les branches des arbres et que le froid pique les doigts même des moins frileux. Surtout pour un « jardin » qui compte 400 salariés et dont la rénovation en 2018 a coûté 70 millions d’euros. « Mon problème n’est pas la pleine saison quand nous accueillons 30.000 visiteurs par jour lors des weekends du 1er et du 8 mai où que nous enregistrons 300 000 entrées par mois en juillet et en août, résume Marc-Antoine Jamet, le président du conseil d’administration du Jardin d'Acclimatation qui attire chaque année 2 millions de curieux. Mon souci est de gérer les jours creux durant lesquels 400 à 500 personnes viennent nous voir. Mon objectif est que ce chiffre atteigne 1200 le plus rapidement possible ».

 

 

Attractions d’intérieur

 

Le meilleur moyen pour charmer les curieux lorsque la météo fait des siennes est de les garder bien au chaud et au sec. Plusieurs attractions d’intérieur ont ainsi récemment été ouvertes pour séduire les frileux. Le Kinétorium est une salle dans laquelle les visiteurs peuvent tirer sur un grand écran afin d’éliminer des plantes mutantes . Les visiteurs peuvent également visionner grâce à un casque de réalité virtuelle un film à 360° sur les grands animaux du froid . Les plus petits peuvent se détendre devant l’incontournable Guignol ou grignoter un morceau dans un des quatre restaurants du parc. Entre le 8 et le 26 février, le jardin a organisé dans son Orangerie, qui est abritée et chauffée, deux parcours d’Escape Games pour les enfants accompagnés âgés de 4 à 7 ans et pour les plus grands.

 

 

 

de 30% à 50% sur les tarifs pendant les périodes creuses

 

Pour les particuliers à la recherche de bonnes affaires, le site propose des rabais de 30% à 50% sur les tarifs des tickets prédatés pendant les périodes creuses. Une personne peut ainsi acheter à prix réduit un billet pour un jour donné en espérant que la météo se montre clémente avec lui car ces entrées ne sont ni échangeables, ni remboursables. Lors des dernières fêtes de Noël, le Jardin, qui couvre une superficie de dix-huit hectares, a proposé aux enfants de suivre les aventures de Heikki, un renne finlandais au nez rouge. Last but not least, le parc tente, depuis sa rénovation, de séduire la clientèle d’entreprise.

 

 

L'événementiel s'y développe...

 

« Nous nous situons entre la Place de l’Etoile et la Défense, deux quartiers qui abritent de très nombreuses entreprises, constate Marc-Antoine Jamet qui occupe aussi la fonction de secrétaire général de LVMH (le géant de luxe possède 80% des parts du Jardin depuis le rachat en 1984 du groupe textile Boussac qui possédait Dior et les 20% restant sont détenus par la Compagnie des Alpes, l’opérateur du parc Astérix, du Futuroscope et du musée Grévin). Nous abritons plusieurs salles comme l’Orangerie, la Grande Verrière et le Théâtre Rouge qui peuvent accueillir jusqu’à 400 personnes. De plus en plus de sociétés organisent chez nous des séminaires, des colloques et des réunions. L’an dernier, nous avons abrité, par exemple, 32 arbres de Noël d’entreprise… » Le BtoB représente actuellement à peine 5% du chiffre d’affaires du parc mais ce chiffre est en hausse. Malgré son look un peu désuet et ses prix assez élevés (les parents qui ont visité le lieu avec leurs bambins me comprendront…), le Jardin d’Acclimatation parvient ainsi à prospérer. La magie du marketing.

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR