AccueilTENDANCESLE CORBUSIER, UN TREMPLIN POUR DE JEUNES PHOTOGRAPHES

Le Corbusier, un tremplin pour de jeunes photographes


Publié le 19/09/2019

Image actu

18 photographies produites par les étudiants en 3e année du Bachelor Photographie et Images Animées de l’École de Condé Paris seront mis en avant à la Fondation Le Corbusier dans le cadre d’une exposition intitulée « La Maison La Roche en trompe-l’œil ».

 

 

« Il faut redonner confiance en la jeunesse ». Une belle citation, pleine de conviction, qui aurait pu facilement sortir des bouches de Victor Hugo, Léon Blum ou Jean-Louis Aubert. Mais qui demeure tout à fait légitime et nécessaire, même quand on apprend qu’elle provient d’un discours de Valérie Pécresse. Car oui : les jeunes doivent se sentir investis par les générations précédentes, afin de réussir là même ou ces dernières ont échoué. Un discours exalté, quoi qu’un brun pompeux, mais qui trouve dans le sujet du jour une mise en pratique limpide. 

 

Une passe de bâton nécessaire, donc. À nos plus vénérables institutions de montrer l’exemple. Du 16 septembre au 6 octobre 2019, 18 photographies produites par les étudiants en 3e année du Bachelor Photographie et Images Animées de l’École de Condé Paris seront mis en avant à la Fondation Le Corbusier dans le cadre d’une exposition intitulée « La Maison La Roche en trompe-l’œil ». Ces clichés, réalisés à la chambre grand format argentique et en numérique couleur, seront présentés au grand public au sein même du lieu où ils ont été créés, donnant ainsi pleinement sens aux œuvres artistiques des étudiants. Cette exposition offrira aux visiteurs un voyage en résonnance avec l’espace dans lequel elle sera mise en place et proposera un parcours ludique entre trompe-l’œil et poésie.

 

 Elena Knapp

 


La Photographie rencontre l’architecture

 

Cette collaboration entre la Fondation Le Corbusier et l’École de Condé fait suite à un workshop dédié à la photographie et l’architecture, encadré par Thierry Beghin, enseignant en photographie et technique numérique à l’école, organisé début novembre 2018 au sein de l’établissement. Les étudiants en 3e année du Bachelor Photographie et Images Animées avaient pour objectif de répondre à deux problématiques lors de cet atelier : « comment photographier un lieu aussi emblématique que la Maison La Roche en se l’appropriant sans trahir son atmosphère et sa lumière particulière ? », et « en quoi le dispositif photographique -appareil grand format et lenteur qui l’impose- influence-t-il la façon de voir et de construire une image ? ».

 

« Les ombres et lumières traversant les espaces de couleurs pastel différents m’ont tout de suite attirée. J’ai ressenti la paix, l’esprit paisible et serein. On s’attarde sur des détails auxquels nous ne prêtons pas attention dans notre quotidien tel que les beaux interrupteurs anciens et graphiques. Les points d’eau sont très simples, très purs, j’ai beaucoup aimé. Enfin, les puits de lumière et les vitres floutées offrent une ouverture sur la nature où nous vivons, pleinement, ces espaces », explique Marina Germain. 

 

Le temps d’une journée, une vingtaine d’étudiants de l’École de Condé ont pu mettre en pratique les cours suivis pendant leur formation en procédant notamment au repérage des lieux -2h- et aux différentes prises de vues nécessaires -2x3h. Cet exercice, encadré par l’équipe pédagogique, leur a permis de se confronter aux attentes réelles des professionnels et de mettre en application les techniques créatives et les savoirs acquis tout au long de leur formation. Les enseignements délivrés à l’École de Condé offrent pendant les 3 ans d’études, la possibilité aux étudiants de s’inscrire dans des projets réels et parfois à grande échelle, les mettant ainsi constamment en situation concrète pour la pratique future de leurs métiers. Le but étant de les préparer au mieux à une insertion professionnelle réussie et de faire d’eux des photographes créatifs, agiles et ouverts sur le monde et sur ses enjeux. Vous avez dit responsable?

 

 

Mathilde Kauffmann

 

 

Marina Germain

 

Marina Germain

 

Elena Knapp

 

 

 

 


Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR