AccueilA NE PAS MANQUER"LA MODE CONNECTéE EST UN CHAMP D'EXPLORATION EXTRAORDINAIRE"

"La mode connectée est un champ d'exploration extraordinaire"


Publié le 08/10/2015

Image actu

 

Si le futur du vêtement connecté et du wearable vous intéresse, rendez-vous le 17 novembre pour une conférence e-Fashion organisée par le CCM Benchmark Institut, dont INfluencia est partenaire. L'occasion également d'échanger, à quelques semaines de l'événement, avec Daniel Ichbiah, écrivain et journaliste.

 

Comment les vêtements connectés vont-ils bouleverser notre quotidien et quelles conséquences sur le milieu de la mode ? Si ces questions vous taraudent, rendez-vous le 17 novembre avec le CCM Benchmark Institut pour une conférence e-Fashion avec comme problématique : « Wearables : nouvelle corporalité, nouvelle temporalité ». Il y a quelques jours, Arte Creative livrait un Fashioniscope avec 7 looks totalement improbables et connectés, et donnait une projection humoristique des évolutions à venir : retro hipster, sari-survêt, fermier high-tech… Précisions avec Daniel Ichbiah, écrivain et journaliste, qui sera présent pour l’événement. L’intégralité de l’interview est à retrouver ci-dessous dans la vidéo.

 

 

Quelles différences faites-vous entre accessoires et vêtements connectés ?

 

Les accessoires comme l’Apple Watch ou les Google Glass sont une façon de déporter les informations que l’on a déjà sur un iPhone ou PC sur un objet facile à porter sur soi. Il arrive parfois que l’on manque un rendez-vous sur son Iphone car il est dans la poche et que l’on n’a pas fait forcément attention. Avec l’Apple Watch, le rendez-vous est immanquable.

 

Pour les vêtements c’est complétement différent. Il s’agit d’intelligence dans la matière que l’on porte sur soi et c’est une révolution, notamment pour les designers qui vont pouvoir créer des matières évolutives.

 

 

Ne risque-t-on pas une certaine forme de déshumanisation ?

 

L’intelligence va choisir des textures par rapport à l’endroit où on se situe, aux gens, à l’heure. On va avoir des couleurs, des motifs qui vont ressembler de plus en plus à notre personnalité. La mode connectée sera notre miroir.

 

 

Quelles conséquences pour les designers de mode ?

 

Il y a matière à exercer son talent de manière plus polymorphe. Au lieu de choisir une seule matière, un seul motif, on va pouvoir choisir un éventail beaucoup plus important qui va cadrer avec une personnalité. C’est un champ d’exploration pour les designers qui est extraordinaire.

 

 

Cette surcouche numérique n’aura-t-elle pas tendance à nous isoler de notre environnement ?

 

Au contraire. Si j’aime un certain type de vêtement, un certain type de design, on va pouvoir favoriser la rencontre entre deux personnes qui ont les mêmes goûts et les tissus vont pouvoir favoriser les interactions.

 

Raphael Legrand

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR