AccueilA NE PAS MANQUERDIRECTEUR ARTISTIQUE ?… DANSEUR DE CLAQUETTES PLUTôT !

Directeur artistique ?… danseur de claquettes plutôt !


Publié le 29/08/2018

Image actu

Pour la deuxième fois, Jan Houllevigue remporte le MTV Award de la meilleure direction artistique pour un clip. Retour sur l’exploit.

 

Un film, qu’il soit long, court, clip, spot, doc, c’est tout d’abord une idée, puis une famille idéale qui va lui donner corps. Il est des métiers dont on parle moins que d’autres, même s’ils sont essentiels. Une fois n’est pas coutume, et parce qu’il vient de recevoir son deuxième MTV Award, Influencia s’intéresse à Jan Houllevigue , le plus brillant et discret des directeurs artistiques de la planète clip et pub. En effet, en 2016, il recevait son MTV Award pour le clip posthume de David Bowie, Blackstar confectionné aux côtés du grand réalisateur Joan Renk, cette semaine, c’est son travail pour le clip de Beyonce et Jay-Z, tourné au Louvre et intitulé Carters, qu’il se voit doté de ce prix. Un clip grandiose où les œuvres de Théodore Géricault, Le radeau de la Méduse, Le sacre de Napoléon de Jacques-Louis David et Francesca et Paolo de Ary Scheffer, (entre autres) s’insèrent magnifiquement dans le récit de ces deux héros des temps modernes que sont Beyonce et Jay-Z.

 

 

Un danseur de claquettes

 

Mais qu’est-ce qu’un DA au juste ? « Un danseur de claquettes », répond très spontanément le principal intéressé. Et pour cause, celui qui est tour à tour chef décorateur et DA sur de nombreuses pubs et clips, est l’homme aux cerveaux multiples qui doit trouver des solutions techniques, artistiques à des problématiques aussi variées que de construire un paquebot en studio, créer une ambiance riche à partir de bouts de ficelle, transcrire un état d’esprit inspiré, parfois sans argent, être dans la tête du réalisateur, souvent. Bref, un métier totalement mouvant qui fit appel à l’intellect, à la culture, à la technicité, voire aux mathématiques… D’ailleurs Jan Houllevigue est un rescapé de Normal Sup… C’est dire s’il l’a échappé belle ! Joke à part, pour ceux qui ne connaitraient pas son travail, il suffit de se souvenir pêle-mêle, de l’Ours et du Placard de Canal +, réalisés par Matthijs Van Heljiningen, du film Nina Ricci de Tony Kaye, du spot Perrier « Piaf »de Bruno Aveillan ou bien encore de Toys pour Peugeot 407 de Philippe André. Sans oublier ses collaborations avec Wong Kar Wai, Olivier Dahan, Jonathan Glazer pour des clips détonnants… Restez à l’affût, dans quelques semaines sort le prochain film Dior dont il a créé le décor pour ? avec ? Romain Gavras.

 

 

 

 

Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR