AccueilMARKETING D'INFLUENCEA VOS MARQUES PAGES

A vos marques pages


Publié le 30/12/2014

Image actu

 

Hivernale. Festive. Trêve des confiseurs…. Appelez-la comme vous voulez et faites en ce que vous voulez. Mais mettez à profit aussi cette période de fin d’année plus ou moins active pour feuilleter ou dévorer quelques bons ouvrages qui éclaireront votre métier de communicant pour 2015. INfluencia partage sa sélection en tous genres et de haut vol... toujours!

 


Le mythanalyste : « La pensée magique du Net » (éditions François Bourin) par Hervé Fischer artiste, philosophe, auteur de nombreux essais et blogueur, il analyse les grands bouleversements actuels de la civilisation occidentale.

 

Face à la vieille réalité, sommes-nous des cyber-primitifs heureux ? L’auteur propose une "mythanalyse" de nos emballements numériques et de ce qu’ils modifient en profondeur dans la société et dans nos manières de penser. Il nous emmène ainsi dans l'âge du numérique peut être plus puissant que l'âge du feu !

 

 

 

 

 

Le libérateur de créativité : « Tout savoir sur… Art et Communication. Un mariage d’amour et de raison » (éditions Kawa). Ecrit par Alexandre Kson aussi directeur de Business Intelligence, et préfacé par Jacques Séguéla.

 

Illustrées par des exemples, les bonnes pratiques d’une utilisation de l’art pour le commerce sont analysées et décryptées. Du celebrity marketing aux nouveaux concept stores intégrant une dimension culturelle forte, la palette d’outils proposée est large et le retour sur investissement à en attendre important. Une réflexion contemporaine sur l’économie créative pour répondre aux nouvelles exigences des consommateurs. Avec comme mot d’ordre, condition de réussite : libérons la créativité !

 

 

 

 

 

Le portraitiste : « Boulimie d’objets. L’être et l’avoir dans nos sociétés » (éditions deboeck). Rédigé par une douzaine de contributeurs sous la direction de Valérie Guillard, maître de conférences en marketing à l’Université Paris-Dauphine, et préfacé par Serge Tisseron.

 

L’accumulation d’objets s’observe partout au domicile, au supermarché, dans sa voiture, sur son lieu de travail… Qui ? Quoi ? Et pourquoi autant à l’heure du digital, de la mobilité, de la crise économique et du développement durable ? Les auteurs abordent autant le caractère compulsif que le raisonnement logique du collectionneur, les enjeux sociaux, politiques, individuels ou économiques. A ne pas louper le portait type de l’accumulateur et l’analyse qui montre le besoin de délimiter un territoire minimal, le besoin de se constituer les preuves de sa propre existence… mais aussi les tensions ou les conflits qui peuvent en découler.

 

 

 

 

 

Le traqueur de sensiblerie : « Le gouvernement des émotions… et l’art de déjouer les manipulations » (éditions Albin Michel) par Pierre Le Coz, professeur de philosophie et directeur du département des sciences humaines de la Faculté de Médecine de Marseille.

 

Sommes nous désormais voués à être gouvernés par les émotions ? Cet essai interroge les ressources intérieures dont nous disposons pour faire face au charivari émotionnel ambiant. Il se démarque du rationalisme moral qui en appelle à l’autorité de la raison et plaide en faveur d’un rationalisme critique qui mette à jour les ressorts affectifs des stratégies manipulatrices. Des émotions telles que la compassion, la peur, l’angoisse, l’indignation ou la complaisance morbide sont passées au crible. Car pour résister à la médiocrité des émotions médiatiques, il faut savoir les décrypter et leur opposer notre propre palette d’expériences affectives.

 

 

 

 

 

Le méthodique : « Les huit règles d’or de la communication » (éditions Persée) par Louis Marchand, juriste de formation et longtemps directeur du marketing est certifié en Programmation Neuro Linguistique et a crée un atelier au sein de l’association Cadres pour l’Entreprise.

 

Avec ce 3ème ouvrage, l’auteur propose une nouvelle méthode de communication à tous ceux déconcertés par la complexité, le caractère théorique, le manque de cohérence, la pensée unique, la monotonie, la lenteur des méthodes traditionnelles. Elle se veut 100% ludique, efficace, facile en 14 thèmes et 130 citations.

 

 

 

 

 

Le séducteur : « Savoir défendre ses idées… et influencer les autres ! »  (éditions Pearson, collection Village Mondial) par John Daly, professeur au département de communication de l’Université du Texas à Austin et rédacteur en chef de deux revues.

 

Comment vendre une bonne idée à coup sûr ? Lui permettre d’exister ? Comment parler de manière si convaincante que votre hiérarchie se rangera à votre avis ? Ce guide pratique et dynamique donne les recettes pour faire son auto promotion (réseauter, construire sa marque personnelle, ses alliances…), communiquer efficacement cadrer son projet, être captivant, clair…), persuader et influencer (cibler son auditoire, créer une caractère d’uragence, provoquer le besoin…).

 

 

 

 

 

L’énergiseur : « Vers une consommation heureuse » (éditions Allary), par Elisabeth Laville, fondatrice du cabinet de conseil en développement durable pour les entreprises : Utopies, de l’agence de presse citoyenne : Graines de Changement, et de l’observatoire de la consommation responsable : mescoursespourlaplanète.com.

 

Pourquoi la consommation frénétique d’aujourd’hui est un piège? Car individuellement, le bien-être décroit avec la consommation de biens matériels une fois nos besoins essentiels assouvis, tandis que collectivement, cette course folle épuise les ressources naturelles et dérègle le climat. Les nombreux exemples cités montrent qu’il y a une alternative et que la consommation de demain -celle qui rend plus heureux !- est en marche !

 

 

 

 

 

L’alternateur : « Le web Marketing » (éditions Puf, collection Que sais-je ?), par Stéphane Bodier président d’IPG Mediabrands et de l’OJD. Professeur à IEP.

 

S’appuyant sur de nombreux exemples, cet ouvrage décortique cette nouvelle donne du marketing, en propose la première synthèse et rappelle son atout : l’évaluation immédiate de l’efficacité d’une campagne. Il en définit aussi les outils et les pratiques actuelles tout en invitant à cerner les probables usages de demain.

 

 

 

 

Le connecteur : « Big, fast & open data. Décrire, décrypter et prédire le monde : l’avènement des données » (éditions Fyp). Ouvrage collectif réalisé par 25 experts sous la direction de Yannick Lejeune à l’initiative de l’EPITA, école d’ingénieurs en informatique, membre de Ionis Education Group.

 

Après "TIC 2025, les grandes mutations " et "TIC 2013, les nouveaux temps réels", ce 3ème ouvrage aborde, explique, analyse le domaine des données, éléments de base du numérique qui modifient toutes les sphères de notre existence en révolutionnant la science, le marketing, la santé, le business, les rapports humains, le sport…

 

 

 

 

 

La biographie : "Emile, patriarche des Servan-Schreiber " (éditions Eyrolles). Ecrit par Monique Nemer, agrégée de lettres, professeur de littérature comparée à l'Université de Caen et éditrice, il est préfacé par Jean-Noël Jeanneney. Déjà disponible sur le site, vous devrez néanmoins attendre le 8 janvier pour le trouver en librairie.

 

Le portrait de ce père fondateur d'une dynastie est le récit d'une "ambition française" en même temps que le roman de plusieurs pans et périodes de notre Histoire. De la Belle Epoque à la République gaullienne, l'auteur nous emmène sur l'itinéraire intime et entrepreneurial de ce "bâtisseur", à la fois journaliste et patron, dans l'effervescence de la presse écrite, au coeur de tous les débats et de tous les combats.

 

 

 

Florence Berthier

Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR