AccueilLUXEMODE ET ENGAGEMENT POLITIQUE à L'èRE 2.0

Mode et engagement politique à l'ère 2.0

Luxe avec Luxe

Publié le 01/03/2017

Image actu

Comment l'avènement des réseaux sociaux a-t-il amplifié l'engagement militant dans la mode et incité les marques à aller au-delà des discours pour adopter de véritables prises de positions sociétales?

 

Il peut y avoir un paradoxe à ce que la mode, légère par essence, se saisisse du politique. Mais à l’ère 2.0, où tout ce qui jouit d’une grande visibilité possède du pouvoir, le politique devient alors l’affaire de tous, et les marques de mode sont plus engagées que jamais : discours écologique, féministe, interracial, LGBT… L’engagement militant est favorisé par l’écosystème digital, avec une prise de parole généralisée sur les réseaux sociaux.

 

La mode, excluante et exclusive, se doit donc d’intégrer l’ensemble de ces revendications pour entrer en résonance avec les valeurs de la nouvelle génération. Accepter l’autre et célébrer la richesse de ses différences, telle est la mission que la mode s’est donnée, mission d’autant plus forte compte-tenu du contexte politique mondial houleux. C’est ainsi que Calvin Klein fait des héros de Moonlight les égéries de sa nouvelle campagne, et que Nike appelle à l’empowerment des femmes musulmanes au Moyen-Orient. Enfin, Yves Saint Laurent donne à son ADN sulfureux un twist militant avec des photos de ses mannequins reprenant les codes des affiches de propagande de rue.

 

 

  

 

 

 

Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR