AccueilINNOVATIONSLE MOTION DESIGN DRAGUE LES ANNONCEURS

Le Motion Design drague les annonceurs


Publié le 05/06/2018

Image actu

Dans le cadre du festival « Motion Motion », Biborg dévoilait « The Motion Playground », une œuvre digitale qui re-visite l'iconique Pong en Motion Design. Un moyen efficace de vendre cet art vidéo ludique aux marques… tout en créant un jeu vidéo qui tient la route. Entre instantanéité et contenu graphique animé, un format audiovisuel idéal. Test à l'appui.

 

 

Le Motion Design couplé à une bonne dose d’interactivité : le mariage s'annonce idéal pour susciter l’engagement des cibles des marques. Toujours à l’affût créativement pour dénicher de nouvelles manières de raconter une enseigne, un produit, un service, nous avons testé pour tous ceux qui veulent communiquer différemment « The Motion Playground », une installation vidéo ludique conçue par Biborg.

 

Dans le cadre du Motion Motion de Nantes, festival du graphisme en mouvement, qui s’est déroulé le 19 mai dernier, l’agence digitale spécialisée dans l’entertainment a revisité le jeu vidéo « Pong », figure mythique de l’industrie. Un bon moyen de capter les plus jeunes… tout en suscitant la nostalgie et l'adhésion des plus anciens. Disney approuve ce message. 

 


 

 

Un hommage tourné vers l’avenir

 

Utilisant des capteurs de détection de mouvements, « The Motion Playground » fait évoluer deux joueurs sur scène, se servant de leur corps comme contrôleur du jeu.

 

Grâce à leurs interactions, ils peuvent ainsi faire évoluer ​les ​caractéristiques visuelles et physiques​ du jeu invitant alors le public à voyager à travers plusieurs univers représentants différents courants graphiques de motion design. Et comme une image vaut mieux que mille discours, nous vous mettons ci-dessous la vidéo de présentation. 

 

 


 

 


Un prototype pensé pour évoluer 

 

En plus d’être techniquement et graphiquement réussie, l’oeuvre interactive se révèle comme une vitrine pour l’agence franco-britannique. En bref, donner des pistes de réflexions aux annonceurs qui cherchent un peu d’originalité pour leur communication.

 

Car les développeurs présentent leur bébé comme « un moyen de démontrer ce dont nous sommes capables de faire pour ensuite adapter le procédé à n’importe quels types de campagne ». Voire même utiliser l’installation telle quelle pour animer lieux, séminaires et conférences. Car oui, le babyfoot c’est so 2012.

 

 


 

Le Motion Design rend sexy instantanément

 

Motion Design, kézako ? Grosso modo, c’est l’art d’animer des contenus graphiques -pictogrammes, logos, illustrations, photos…- en leur donnant du mouvement. Ce n’est donc absolument pas un style d’animation ou un support médiatique, mais bien une branche spécifique de l’industrie audiovisuelle.

 

Mais le point le plus évident d’une vidéo motion design est sa durée : jamais plus de une à deux minutes. Le format idéal pour capter des internautes de plus en plus dopés à l’instantanéité. Et s’il vous fallait d’autres arguments, nous vous dévoilons une infographie des plus subjectives réalisée par Creads. Comme dirait Sherlock Holmes : « The Game is on ».


 

 

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR