AccueilINNOVATIONSL'INSPIRATION VIENDRA DE VOTRE MACHINE à TRICOTER

L'inspiration viendra de votre machine à tricoter


Publié le 05/04/2017

Image actu

Mieux que la machine à remonter le temps, une machine à tricoter capable de réaliser la plupart de vos fantasmes vestimentaires ! Le projet est validé, le financement trouvé et le potentiel est déjà là.

 

Si votre style vestimentaire a besoin de renouveau et que les marques de prêt-à-porter ne vous font plus vraiment rêver, il se pourrait bien qu’une machine à tricoter numérique réveille votre créativité. Conçue par Gerard Rubio et Triambak Saxena, Kniterate est une véritable… machine de guerre qui a fait un malheur lors de sa campagne de financement sur Kickstarter : sur les 100 000 dollars espérés, près de 300 000 dollars ont été levés et les deux comparses ont jusqu’au 8 mai pour rêver encore plus grand : « Nous avons développé Kniterate parce que nous voulions que chacun puisse être capable d’explorer le potentiel du tricot. Jusqu’à maintenant les seuls outils similaires disponibles étaient les machines à tricoter industrielles. Coûteuses, environ 50 000 dollars, elles prennent beaucoup de place et vous avez besoin d’un technicien pour les faire fonctionner. Avec Kniterate, vous pouvez personnaliser de manière professionnelle vos tricots en un seul clic, répéter encore et encore l’opération et partager vos créations favorites », peut-on lire sur le site.

 

 

Les doigts dans le nez

 

Via une application en ligne, vous pouvez réaliser vos propres créations ou vous aider du catalogue existant pour trouver l’inspiration. Pour le reste, tout est une affaire de personnalisation, tant au niveau des mensurations que des couleurs. Vous n’avez plus qu’à appuyer sur le bouton « knit » pour déclencher le travail de la bête. Pour information, il vous faudra patienter 8 heures avant la finalisation d’un sweat et 3 heures pour une écharpe. Il vous restera quand même un minimum de travail de finition et d’assemblage à effectuer pour porter vos vêtements. Adepte du motif bariolé ou du pattern, les premières créations visibles devraient vous enchanter et laissent entrevoir le potentiel créatif de Kniterate. Son prix ? 4 699 dollars pour acquérir le précieux sur Kickstarter, au lieu des 7 499 une fois sa commercialisation effective.

 

Une livraison prévue pour avril 2018 qui devrait donner des idées à certaines marques. On pense notamment à Singer, fraîchement sortie du bois avec l'agence Josiane à l’été 2016 avec une campagne « Créez tout l’été » et qui depuis se veut dans l’ère du temps malgré ses 166 printemps. Avec pourquoi pas une collection de prêt-à-porter ultra-personnalisée et en série limitée ? Une manière de faire (re)vivre le savoir-faire de la maison et de rajeunir son image.

 

Dans son rapport INfluencia X Dagobert sur les marques qui comptent, la rédaction revenait justement sur ces griffes qui traversent les décennies avec sérénité tout en s’adaptant : « Si certaines marques donnent cette impression de continuité, c’est parce qu’elles savent évoluer en permanence sans jamais se travestir. Aux crises de rupture elles préfèrent le changement et l’adaptation au quotidien. Personnalités fortes, elles savent qui elles sont, où elles veulent aller et ce qu’elles sont prêtes à faire pour y arriver. Leurs convictions puissantes sont leurs moteurs et leur ligne directrice ». On pense également aux créateurs qui ne veulent plus s’encombrer d’un atelier de production et tout ce que cela implique en matière de contraintes. Ici, place à la commercialisation locale, une production originale et où la seule matière première est une armée de bobines de fil. Kniterate, la Rolls-Royce du tricot facile.

 

 

 

 

 

 

Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR