AccueilINNOVATIONSL’ART DIGITAL POUR FéDéRER SA COMMUNAUTé

L’art digital pour fédérer sa communauté


Publié le 15/05/2019

Image actu

Le 18 mai prochain, les participants du festival nantais Motion Motion pourront s’essayer à « Pursuit Of Sound », une expérience digitale et ludique conçue en collaboration avec l'artiste 20syl et l'agence digitale Biborg. Une oeuvre interactive qui mêle musique, motion design et chorégraphie pour immerger les consommateurs dans l’univers artistique du beatmaker.

 


« Le digital permet au public de se rencontrer, de se connecter. Notre vision de l’art numérique est celle-ci  : créer des interactions entre les consommateurs, tout en les divertissant, au sein d’une expérience unique », dixit Bruno Luriot, CEO de Biborg Interactive. Un mantra user friendly que le studio parisien s’efforce d’insuffler dans toutes ses créations. Preuve en est l’année dernière pour le festival Motion Motion, grande célébration du graphisme en mouvement, avec la création « The Motion Playground » qui réinventait l’iconique jeu vidéo Pong. Cette année, on prend les mêmes et on recommence. Mais en musique maestro.

 

 


20syl prend les platines

 

Figure incontournable de la scène musicale contemporaine, 20syl est l'artiste nantais qui développe depuis le début des années 90, un univers singulier en faisant coexister machines et textures acoustiques. Révélé plus largement auprès du grand public via la réalisation des 5 albums du groupe Hocus Pocus, c’est bien sa participation au sein du collectif C2C qui lui apporte une notoriété nationale. 20syl poursuit en parallèle sa carrière en tant que producteur mais aussi en s'impliquant dans des projets d'arts numériques, tel que « L’échappée », un mapping monumental en collaboration avec Aurélien Lafargue ou encore « Le U - rampe sonore », une rampe de skate interactive qui conjugue graphismes et musique. Autant de créations originales qui ont donné l’envie à Biborg de pousser la chansonnette.

 

 

 

 

« Nous suivons depuis longtemps ce que fait 20syl, et ses projets en arts numériques nous touchaient particulièrement. Nous voulions créer une expérience inédite qui associe nos différents métiers, l'interactivité, le motion design, la vidéo, en les ancrant davantage dans un univers artistique, notamment la musique. Nous lui avons proposé le projet Pursuit Of Sound et avons rapidement validé notre collaboration. » précise Bruno Luriot.

 

Au Stereolux, lieu de référence dans le domaine de la musique et de l'art numérique à Nantes, petits et grands pourront ainsi découvrir le samedi 18 mai, « Pursuit Of Sound ft. 20syl », née de la collaboration entre le producteur et Biborg : une expérience artistique basée sur un concept de rythme.

 

Deux joueurs sont invités à se déhancher sur scène dans un environnement scénographique où ils se déplacent au rythme de la musique afin de progresser et de découvrir les univers de l'animation visuelle, du son et de la musique. « Pursuit Of Sound » est une expérience très simple d'accès et grand public, s'adaptant à tous les utilisateurs, quelques soit leur âge ou leur niveau de jeu.

 

 

 

 

« J'aime l'idée d'explorer les interactions entre le mouvement physique et le digital, l'interprétation musicale et le jeu. De manière totalement interactive, c'est le public qui contrôle la musique. Mon rôle était de composer une série de titres qui seraient interprétés par les joueurs devant l'écran, devant les capteurs, directement sur scène », raconte 20syl

  


Man vs Prothèse

 

Si les bornes d’arcades et leurs machines de 12 tonnes, suivies par les manettes de console de salon, ont longtemps régné en maitre sur l’industrie vidéo-ludique, les « récentes » avancées technologiques ont démontré aux éditeurs et concepteurs une vérité absolue et universel : il n’y a rien de plus instinctif et inclusif que l’usage du corps humain -sans même parler de réalité virtuelle et/ou augmenté, des univers aux enjeux bien distincts-. Une solution organique et cohérente pour accomplir la vision fédératrice de l’art digital avancée en introduction par Bruno Luriot. Finis les « c’est la manette qui déconne » suite à un 6-0 sur Fifa. Il n’y a plus qu’à enfiler un jogging et… the game is on.


Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR