AccueilIMAGELE PAYS D'ASTERIX RELOOKE MICKEY MOUSE

Le pays d'Asterix relooke Mickey Mouse

IMAGE avec IMAGE

Publié le 15/04/2018

Image actu

 

À l’occasion du 90ème anniversaire de Mickey Mouse, Disney France a lancé un grand concours auprès de 38 écoles d’art et de design. L’objectif ? Donner une seconde jeunesse à l’iconique souris. Les jeunes talents ont été inspirés.

 

Une marque qui évolue est une marque qui ne meurt jamais. A certains moments clés de son existence, une entreprise se doit de renouveler son image pour ne pas avoir l’air « hors du coup ». Le constat est là : vivre avec son temps est synonyme de pérennité. Mais attention à se repositionner pour les bonnes raisons. Le jeunisme à outrance peut parfois égarer, voir écoeurer, la fidèle clientèle. Comme le disait Stendhal : «  A vouloir vivre avec son temps, on meurt avec son époque ».

 

Alors quand la marque en question est vieille de presque un siècle tout en étant l’une des plus considérées de l’histoire entrepreneuriale du divertissement, chaque micro détails comptent. Icône légendaire de la Walt Disney Company et son porte étendard le plus charismatique, Mickey Mouse affiche ses grandes oreilles au quatre coins du monde depuis 90 ans tout pile, date de sa création. Mais le monde change et Mickey, bien que « personnage unique, intemporel et icone de la pop culture », se devait de faire peau neuve pour l’accompagner dans sa danse.

 

 

Des oeuvres exposées dans les gares et en galerie 

 

Afin de célébrer comme il se doit cet anniversaire, Disney France a lancé un concours réservé aux étudiants de 38 écoles d’arts et de design, intitulé « Mickey is art ». Le brief ? « Réinterpreter Mickey, l’icône la plus enthousiaste de votre enfance à travers un courant artistique emblématique qui vous inspire ». Ils ont donc usé leurs crayons et outils technologiques de janvier à mars dernier pour remodeler à leur sauce le personnage emblématique de leur enfance et de celle de leurs ancêtres. Après quoi, le jury présidé par Charlotte le Bon et composé de Jean François Camilleri, Président et Général Manager The Walt Disney Company, France, Benelux, Maghreb et Afrique francophone, Sébastien Durand, Expert en storytelling, Julien Brugeas, Directeur de la galerie Glénât, Frédéric Sounillac, Directeur de création d’Havas et Lisa Delille, Rédactrice en chef de La Parisienne, a eu la lourde tâche de sélectionner 35 lauréats* parmi la multitude d’oeuvres envoyées, allant de la peinture à la sculpture, en passant par la photographie et la création de bijoux.

 

Les heureux vainqueurs auront la chance d’être exposés et leurs production seront mises en vente à la galerie Glénât pendant 3 semaines à partir du 5 septembre prochain. Parmi ces créations, une dizaine d’œuvres coups de cœur seront affichées dans les plus grandes gares de France : 138 faces suspendues dans les zones d’attente et de flux de six gares parisiennes et six de province -Lyon Part-Dieu, Nantes, Grenoble, Marseille Saint Charles, Lilles Flandre et Lilles Europe - du 2 août au 8 août 2018 prochains. Cerise sur le gâteau, Charlotte Le Bon a elle aussi livrer son interprétation très poétique de Mickey. A vous de juger.

  

 

 

La plus vieille souris du monde joue à pile ou face


Qu’on se le dise, à bientôt 100 balais, la souris la plus célèbre de la planète n’a jamais paru aussi fringante. Il y a quelques semaines, la Monnaie de Paris dévoilait une série de pièces en argent et or baptisée « Mickey & la France ». L’objectif était de sublimer 10 régions de France par le prisme de son immortel salopette rouge. De son côté, le BHV Marais avait déjà fait de Mickey Mouse son invité d'honneur pendant 3 semaines en septembre 2017, l'occasion de produire une belle affiche (voir ci-dessous). De belles preuves de la vitalité de l’entreprise américaine et de son amour pour le pays d’Asterix

 

* Venant principalement de l’ECV-Creative Schools & Community (Ecoles d’art, design et animation) de Paris et Lille (28 lauréats), Kedge Design School, et Boulle.

 

 

 

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR