AccueilIMAGEKIEHL’S FRANCE ANALYSE LA FEMME ALPHA

Kiehl’s France analyse la femme alpha

IMAGE avec IMAGE

Publié le 19/04/2017

Image actu

Pour parler de sa démarche centrée 100% sur le diagnostic et l’attention portée à ses clients, Kiehl’s France diffuse sa 1ère campagne exclusivement digitale, animée, au ton très (ré)créatif et à l'esthétisme décalé. Un dispositif signée Publicis 133 et réalisé avec l’illustrateur Paul Windle.

 

L’attention portée à l’autre en apportant des soins spécifiques adaptés à chacun est le leitmotiv de Kiehl’s France, marque de produits cosmétiques américaine fondée en 1851 par John Kiehl et propriété du groupe L'Oréal depuis 2000. Pour parler de sa capacité à établir cette relation unique et prévenante, elle a choisi avec son agence Publicis 133, de mettre en avant sa démarche centrée 100% sur le diagnostic qui passe par une observation permanente et sans concession de ses clients.

 

Mais au lieu de mettre en scène cet "insight" dans une campagne média traditionnelle, léchée et technique, elle sort complètement des sentiers battus. D’abord en optant pour un dispositif 100% digital (teaser, film, diagnostic) disponible sur le site et les réseaux sociaux de la marque, ensuite en la réalisant avec la collaboration de Paul Windle. Un illustrateur qui a su créer un code esthétique ainsi qu’un ton décalé et divertissant bien loin des standards du marché autour de la signature : Défiez la jungle urbaine, prenez #5minpourvotrepeau.

 

 

« Nos héros sont nos clients. Ce film raconte leur histoire »

 

Dans ce premier épisode d’1 minute 40 (production : Jungler), on suit la journée d’une héroïne de la jungle urbaine, étonnante mammifère bipède, plus vraie que nature, pour comprendre comment ses comportements quotidiens impactent sa peau… Captant ainsi très facilement l’attention de l’internaute, l’interpellant même avant de lui proposer une consultation personnalisée. Rien de mieux que cette narration connivente pour faire passer tous les éléments de communication de la marque autour de la notion du soin. « Nos héros sont nos clients. Ce film raconte leur histoire », explique Anne-Gaëlle Kerdranvat, Directrice Générale France de Kiehl’s « Nous ne les considérons pas comme des problèmes de peau mais comme des individus qui ont un style de vie, une personnalité, des émotions et que cela a un impact direct sur l’évolution de leur peau. Nous cherchons donc à les connaitre pour les conseiller et les accompagner au mieux ».

 

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR