AccueilIMAGELA FOLIE DOUCEMENT FURIEUSE DES ARTS DéCO

La folie doucement furieuse des Arts Déco

IMAGE avec IMAGE

Publié le 12/01/2018

Image actu

MAD. M-A-D. Acronyme, anglicisme, folie, ça vous évoque quoi ? Depuis quelques jours, c’est la nouvelle identité des Arts Décoratifs signée BETC. On vous laisse découvrir.

 

Vous l’avez tous vu, visité, ou vous en avez au moins entendu parler, notamment à travers sa vibrante exposition Dior, Les Arts Décoratifs sont une des pièces culturelles emblématiques de la capitale. Oublions ce nom à rallonge, optons pour MAD

 

MAD c’est donc Les Arts Décoratifs, qui réunit le Musée des Arts Décoratifs, la bibliothèque, le musée Nissim de Camondo, les Ateliers du Carrousel et l’école CamondoMAD c’est le fruit d’une collaboration entamée avec BETC depuis 2015 pour arriver en ce début d’année à une nouvelle identité visuelle, graphique, sonore et linguistique de cette institution. MAD c’est le renforcement de son positionnement pour redynamiser son image sur les devants de la scène artistique française. MAD c’est le champ sémantique choisi par la marque qui représente l’acronyme du Musée des Arts Décoratifs, ainsi que tout un tas d’autres, révélant son univers dans tous ses états et avec lequel les créatifs de l’agence se sont amusés en jeux de mots, plaçant ainsi l’objet au coeur de son dialecte pour former comme un poème. Car MAD c’est aussi « FOU » en anglais.

 

Majestueux Arts Décoratifs

Méridienne Amphore Diadème

Magnifique Assiette Danoise 

Manches Avec Dorures

Machins Admirablement Dessinés 

Monstres Anges Dragons  

Merveilleuse Armoire Design

Mugler Alaia Dior

Modeler Apprendre Dessiner

Montre Absolument Dingue

Mode Arts Design 

Musée des Arts Décoratifs

 

Des acronymes décalés moulant avec brio cette nouvelle identité que l’on retrouve dans un film de campagne produit par Studio L’étiquette. Un MAD évocateur que l’on s’apprête à retrouver sous toutes les coutures. Du simple ticket d’entrée aux vitrines en passant la papeterie, les cartes de visite, les tote-bags, les dépliants et allant même jusqu'au poster, une implication qui s'impose sur le terrain par le biais de tous les supports physiques d'exploitation.

 

 

 

 

À travers cette restructuration identitaire, Les Arts Décoratifs apportent une pierre à l’édifice incommensurable qui est celui des musées de France : si les espaces dédiés à la culture se multiplient sous toutes les formes (à la Cité de la Mode comme au Point Éphémère ou encore dans les squats réinvestis de Saint-Ouen) et conquièrent le coeur des Français par leur nouveauté et leurs expériences, les grandes institutions culturelles savent évoluer avec leurs temps et s’ouvrir à tous les publics. Un choix audacieux qui incarne une modernisation de taille créant une proximité bienvenue pour séduire un public toujours plus large. Un projet valorisé par la signature « Le musée fou d’objets » qui résume les valeurs premières du colosse : l’objet, l’audace, et l’art de vivre à la française. Alors sans plus tarder, soyez fous, foncez au MAD !

 

Ps: si le weekend s'avérait trop court, sachez que Martin Margiela est mis à l'honneur au MAD à partir du 22 mars 2018.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR