AccueilIMAGEL'ARTISANAT SE FAçONNE UNE NOUVELLE IMAGE SUR INSTAGRAM

L'artisanat se façonne une nouvelle image sur Instagram


Publié le 06/10/2016

Image actu

 

Découvrir le quotidien des artisans et leur savoir-faire, ça vous branche ? L’Artisanat lève le voile sur ses professions encore trop confidentielles en France avec un compte Instagram. Une opération ambitieuse qui doit plonger ces métiers dans une autre dimension et séduire la relève.

 

Ils sont potiers, céramistes, origamistes, pastiers, pâtissiers… Leur profession est inconnue du grand public ou presque et pourtant, ces artisans ont de l’or entre les mains. Un déficit d’image et de reconnaissance que tente de combler l’Artisanat en lançant son compte Instagram. En partenariat avec les agences La Chose et Anatome, et le blog, Les Mains Baladeuses, vous allez pouvoir découvrir chaque semaine des portraits d’artisan et découvrir l’envers du décor.

 

Une manière d’humaniser ces hommes et ces femmes en nous plongeant dans l’intimité de leurs ateliers, de leurs outils et de leur savoir-faire. « On produit des objets comme on aimerait les acheter. Pour ça, on essaye d’y mettre le maximum de cœur, le maximum de sincérité et d’authenticité pour que ça nous ressemble », peut-on lire à propos de Simon, coutelier. Ou encore : « C’est une véritable satisfaction de partir d’un élément brut pour arriver à quelque chose de lisse. A chaque étape, la matière devient de plus en plus belle », détaille Matthieu, ébéniste.

 

 

L'attraction "artisanat" 

 

Un compte Instagram pensé comme une passerelle pour rejoindre choisirlartisanat.fr. Ce dernier permettant des rencontres plus poussées avec ces « artistes » : vidéos, photos, témoignages... Cette opération séduction est menée également à destination des plus jeunes afin de susciter des vocations et soutenir des professions qui font partie du patrimoine français. Et assurément, il y a un coup à jouer. Il y a quelques mois, INfluencia se penchait sur la génération Z et sur son rapport au monde du travail : « Ils perçoivent l’entreprise comme partiale, stressante, rigide, autoritaire, aliénante et souvent injuste. De ce point de vue, ces nouveaux travailleurs représentent un beau challenge pour le management vertical traditionnel. Plus créatifs que leurs prédecesseurs, ils privilégient désormais les structures qui les laissent s’exprimer librement, valorisent leurs idées et leur laissent une réelle marge de manoeuvre ». Une tendance que l'on retrouve dans les portraits avec des notions de passion, d'expérience, d'émotion, de patience et de "fait main". Un dispositif prometteur qui doit permettre aux artisans -pour leur plus grande majorité- non pas de prendre conscience de l’importance des réseaux sociaux mais de les utiliser encore davantage pour valoriser leur métier. A l’Artisanat et aux agences de les accompagner dans cette mutation digitale. Précisions avec Eric Tong Cuong co-président fondateur de La Chose.

 

 

IN : quel(s) constat(s) aviez-vous fait sur l’image des métiers de l’Artisanat auprès des jeunes ?

 

Eric Tong Cuong : on a fait un constat en travaillant sur l'Artisanat : il y a toujours les sempiternelles idées reçues que ce sont des métiers manuels, des voies de garage, que ce sont des métiers en voie de disparition, pas des métiers d'avenir. C'est ce que tout le monde se dit depuis des années de manière générale et c'est surtout ce que se disent les prescripteurs qui sont essentiels dans l'orientation des jeunes. Mais pour nous, c'est une approche très défensive par rapport aux métiers de l'Artisanat. Cela a été un déclic, c'est là où on s'est dit qu'il fallait arrêter d'être défensif, on ne va pas s'excuser d'être artisan ou d'en devenir un ! Et ça a démarré avec notre compte Twitter et notre campagne des 250 raisons où une raison mettait en avant un métier de manière inédite : "Contrairement à Apple vous sortiriez des nouvelles tablettes tous les jours #chocolatier".

 

 

IN : quel est l’intérêt d’Instagram pour ce type d’opération ?

 

E.TC. : Instagram, c'est 10 millions d'utilisateurs en France. Instagram, c'est le média de l'image et par définition, les artisans ont un magnifique pouvoir de créer de leurs mains. L'Artisanat, c'est beau, c'est merveilleux et on a eu envie de le montrer.

 

 

IN : les artisans ont-ils conscience de l’importance d’être présents sur les réseaux sociaux ? Ont-ils tous un compte Instagram ?

 

E.TC. : les artisans sont à la pointe. Ils utilisent leur portable pour leur boulot depuis toujours et l'aspect service du digital les intéresse évidemment. Instagram fait partie des outils qu'ils utilisent, particulièrement la jeune génération d'artisans qui grossit de plus en plus. Ils sont aussi sur Twitter. Pendant l'Euro 2016, le chef, Pierre Gagnaire, a concocté des recettes pendant les matches. Et son Vine où il fait une ola avec toute son équipe dans les cuisines a fait le tour du monde !

 

 

 

 

 

 

 

 

Découvrez un artisan au blé tendre : David est un pastier pas comme les autres !

Une photo publiée par Choisir l'Artisanat (@choisirlartisanat) le 1 Août 2016 à 2h27 PDT

 

 

 

 

 

 

Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR