Accueil#FRENCHINCHINA#FREDINCHINA : WECHAT LANCE UNE APP QUI REND FLOU LES CONTENUS DE TIMELINES

#FredInChina : WeChat lance une App qui rend flou les contenus de timelines


Publié le 02/02/2016

Image actu

Comprendre l’Empire du Milieu n’est pas chose aisée pour les Occidentaux… Frédéric Raillard, le co-fondateur de FF GROUP analyse chaque semaine pour BFM Business et INfluencia le premier marché du monde à travers cette chronique social media inédite. Depuis plus d’un an Fred décrypte cette Chine ultra-connectée qui compte près de 800 millions de netizens en partageant ce qu’il a vu, lu et entendu sur Weibo, WeChat, Huaban, Youku. INfluencia est partenaire de cette aventure.

 

 

 

 

HotTopic : la vague de froid déchaîne la pop culture des Chinois

 

Ce début d’année est marqué pour la Chine par une vague de froid sans précédent. Recouvrant de neige pour la première fois des villes comme Guanzhou (Canton) ou d’autres qui n’avaient pas été concernées par le phénomène depuis 20 ans, comme Xianjing. Grosse et bonne surprise donc pour beaucoup de Chinois -et pas que des enfants- qui pour la première fois ont fait des boules et des bonhommes de neige… Alors forcément, époque technologique oblige, ces moments émerveillés, magiques et ludiques ont généré une profusion d’images et de vidéos faisant jaillir le fameux geyser de pop culture dont sont capables les Chinois sur les thématiques du froid, de la neige et de l’eau gelée. Avec par exemple, ces deux petites tortues coincées dans la glace, cet automobiliste qui en baissant la vitre de sa voiture voit apparaitre à la place un écran de glace qu’il brise d’un coup de coude. Sans compter toutes les blagues sur ceux qui ne pouvaient plus prendre de douche, en raison de canalisations pas préparées à ce coup de froid. Ou celle sur cet homme qui ouvre son réfrigérateur pour se réchauffer tellement il fait froid chez lui… Des partages vraiment très drôles. A voir ici.

 

 

 

 

HotBrand : WeChat lance une App qui rend flou les contenus de timelines

 

Avec sa nouvelle app permettant de rendre floues les photos publiées sur les timelines, WeChat, via Tencent, surprend encore et pourrait bien redonner une valeur aux images diffusées sur les réseaux sociaux. Comment ? Tout simplement en ne permettant plus aux utilisateurs de voir avec netteté les photos publiées, même par un ami. Sauf à actionner un bouton qui envoie une digital hongbao. C’est-à-dire une enveloppe rouge (donc une loterie) qui ne s’ouvrira avec netteté que contre une somme de quelques RMB. Une démarche payante qui peut-être salvatrice pour nos yeux en incitant les internautes à ne plus publier tout et n’importe quoi. Et à préférer l’intérêt et la qualité. Car en plus, ils peuvent lancer une compétition de headlines pour inciter leurs followers à cliquer et payer, et ainsi gagner de l’argent. Cette opération de Tencent a tellement été hyper concluante qu’elle a été arrêtée avant la fin du test et surtout avant la soirée du CNY. Un coup de génie, en effet, qui ne peut qu’être loué au moment où CCTV vient aussi de récompenser Alipay pour la soirée télévisée du CNY ou nouvel an chinois, et pendant laquelle une digital hongbao a été lancée en direct à la TV. A voir ici.

 

 

 

 

HotPost : les tigres comme les mouches

 

Le fonctionnement d’un hôpital en Chine est particulier. Car une consultation dépend d’un ticket payant (dont le prix dépend lui-même du spécialiste consulté) à retirer. Un système qui crée de longues files d’attente et qui peut engendrer des heures voire une journée d’attente… Mais aussi un marché noir. Ce système est dénoncé par une jeune femme confrontée à cette situation et qui attend depuis longtemps. Elle prend son mal en patience jusqu’au moment où elle se met à hurler après avoir repéré l’un de ces petits malins qui s’amusent à acheter et revendre deux fois plus cher ces fameux tickets en fonction du niveau d’urgence des malades. Un cri viscéral accompagné d’un regard poignant dans lequel elle exprime toute sa détresse. Pas besoin de parler la langue tellement c’est bouleversant. Une réaction aussi révélatrice du degré de corruption supporté par tous et qui n’existe pas seulement dans la santé mais aussi dans l’éducation nationale où il est courant de voir des parents acheter les professeurs pour faire passer leur enfant en classe supérieure... Cette séquence n’est pas anodine, car elle arrive dans un contexte où Xi Jinping a entamé une politique anti-corruption et qui -pour reprendre son expression : “les tigres comme les mouches”- concerne tous les niveaux de l’état du plus haut au plus modeste. Avec succès car on est déjà à 116 000 RT sur Sina Weibo pour le moment. A voir ici.

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR