Accueil#FRENCHINCHINA#FREDINCHINA : SHENZOU CONCURRENCE UBER SUR FOND D’IMBROGLIO FAMILIAL !

#FredInChina : Shenzou concurrence Uber sur fond d’imbroglio familial !


Publié le 06/07/2015

Image actu

 

Comprendre l’Empire du Milieu n’est pas chose aisée pour les Occidentaux… Frédéric Raillard, le co-fondateur de Fred & Farid Group analyse chaque semaine pour BFM Business et INfluencia le premier marché du monde à travers cette chronique social media inédite. Depuis plus d’un an Fred décrypte cette Chine ultra-connectée qui compte près de 800 millions de netizens en partageant ce qu’il a vu, lu et entendu sur Weibo, WeChat, Huaban, Youku. INfluencia est partenaire de cette aventure...

 

 

 

HotTopic : le mariage gay légalisé ax USA et la bourse en chute libre en Chine emballent la toile

 

Le mariage gay reconnu aux USA et la bourse en chute libre en Chine ont défrayé à égalité les chroniques cette semaine. Tout d’abord, la nouvelle du mariage entre 2 personnes du même sexe légalisé aux Etats-Unis, a en effet reçu un vif assentiment en Chine où l’homosexualité y est globalement très bien acceptée. Les individus n’étaient pas seuls à se réjouir de cette information. Puisque beaucoup de marques ont aussi détourné le logo arc en ciel pour le poster sur leurs réseaux sociaux.

 

L’autre événement est la chute drastique de la bourse avec Shanghai et Shenzen accusant -6,5%. Une dégringolade un peu dramatique pour les Chinois qui jouent pratiquement tous en bourse, qui adorent parier, n’hésitent pas à miser beaucoup et pour lesquels le symbole de la réussite est l’IPO. Une contreperformance des marchés qui a toutefois déclenché pas mal de conversations autour du gouvernement soupçonné de tirer les ficelles notamment pour percer une bulle artificielle. Tout en engendrant des blagues douteuses comme celle qui suggérait que cela créerait une chute de la population en raison des suicides inévitables. Ou encore des dialogues assez dérisoires et cyniques : “Ça va, tu dors bien en ce moment ?”, “Je dors comme un bébé : je dors, je me réveille, je me rendors, je me réveille, je pleure…”.

 

Bien que n’ayant rien à voir l’une avec l’autre ces deux actualités se sont souvent retrouvées dans les mêmes posts. Avec par exemple l’arc en ciel sortant d’un écran américain pour rejoindre ou s’intervertir avec une lumière verte sortant d’un écran chinois. Un inversement des couleurs en référence à l’Occident tout en signifiant la hausse et la baisse avec respectivement le rouge (couleur positive en Chine) et le vert. A voir ici.

 

 

 

 

HotBrand : Shenzou concurrence Uber sur fond d’imbroglio familial !

 

Shenzhou est une nouvelle application de taxis qui concurrence Didi, Kuaidi et Uber. Et de façon assez agressive contre ce dernier notamment avec sa campagne de pub sur la toile intitulée “Beat U”. Très directe, elle met en exergue l’insécurité qu’il peut y avoir à utiliser le service Uber Pop (dénommée People Uber ici). Pourtant elle n’a pas plus car trop négative et pas créative. Les blogueurs l’ont beaucoup critiqué tandis que Uber a réagi tout de suite (fidèle à la rapidité des Chinois dans le business) avec la campagne : “Be With U” la montrant comme une marque cool grâce à une superbe promotion nationale. Permettant ainsi à la marque de poursuivre son parcours jusque là sans faute et de marquer des points. Dans la foulée, Shenzhou qui a présenté ses excuses dans une lettre ouverte, a encore manqué son coup, car ce n’en était pas vraiment un.

 

En effet, au lieu de rester simple, elle a expliqué maladroitement qu’elle regrettait d’avoir mis en avant l’insécurité sans se rendre compte que les Chinois n’étaient pas intéressés par ce thème. Et en dépit d’offrir 100 millions de RMB à ses utilisateurs en guise de dédommagement, Shenzhou est passée pour une marque cheap et mauvaise en communication. En revanche, côté business, c’est le jackpot, car cette application dès son lancement a été téléchargée 5 millions de fois. Suscitant ainsi une grande curiosité pour savoir qui se cachait derrière ce groupe. L’enquête a révélé que l’investisseur est le CEO de Lenovo. Mais très vite on s’est rendu compte que le CEO de Didi est la fille du CEO de Lenovo et que le CEO d’Uber est la nièce du CEO de Lenovo. Cela a fait rire toute la Chine qui en a conclut que finalement toute cette bataille avait déjà dû commencer au cours d’un dîner familial. A voir ici.

 

 

 

 

HotPost : quand l’amour sauve la relation commerciale d’une égérie avec L’Oréal

 

Fan Bing Bing, est une magnifique célébrité chinoise, en couple avec la star Li Chen. Or lors d’une remise de prix, elle trébuche en montant sur scène et manque de tomber. Heureusement son compagnon la rattrape à temps. Mais pas suffisamment vite pour éviter une photo qui montre son mouvement de tête mettant en valeur sa splendide chevelure. Un cliché inespéré que son copain a immédiatement posté sur Sina Weibo en disant qu’il avait eu peur. Mais en faisant aussi un clin d’œil à L’Oréal. Puisque le post était accompagné du fameux « you deserve it » tandis que les internautes étaient invités à admirer les cheveux de sa belle. Un coup assez sympa du chevalier servant, car non seulement il a généré 110 000 retweets. Mais il a aussi permis à Fan Bing Bing de rattraper une de ses récentes remarques déplacées et ainsi sa relation avec la marque de cosmétiques. En effet, elle avait été critiquée pour avoir laissé entendre que ses cheveux n’étaient pas aussi beaux que cela sur une photo où elle apparaissait. Une très grosse bourde quand on est une égérie de L’Oréal. A voir ici.

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR