Accueil#FRENCHINCHINA#FREDINCHINA : QUAND DES STARS S’INTERDISENT LEUR COMING OUT POUR RAISONS COMMERCIALES

#FredInChina : quand des stars s’interdisent leur coming out pour raisons commerciales


Publié le 29/06/2015

Image actu

 

Comprendre l’Empire du Milieu n’est pas chose aisée pour les Occidentaux… Frédéric Raillard, le co-fondateur de Fred & Farid Group analyse chaque semaine pour BFM Business et INfluencia le premier marché du monde à travers cette chronique social media inédite. Depuis plus d’un an Fred décrypte cette Chine ultra-connectée qui compte près de 800 millions de netizens en partageant ce qu’il a vu, lu et entendu sur Weibo, WeChat, Huaban, Youku. INfluencia est partenaire de cette aventure...

 

 

 

HotTopic : bientôt la peine de mort pour les kidnappeurs ?

 

Entre 2010 et 2014, il y a eu 7 719 procès traitant de vols d’enfants, en Chine. Un chiffre officiel qui laisse penser que le nombre de kidnappings est bien plus important. Et qui en fait un sujet terriblement choquant et cruel pour tout le pays. Car au mieux ces enfants sont vendus à des parents stériles, au pire à des réseaux de criminels qui les estropient et les réduisent à la mendicité afin qu’ils rapportent de l’argent. Mais c’est aussi très douloureux pour ce pays commandé par la One Child Policy où les familles ne sont composées que d’un seul enfant. Un internaute a donc publié un post en noir et blanc représentant un visage d’un enfant triste, et a supplié avec succès ses followers de le retweeter pour inciter le gouvernement à établir la peine de mort pour ces voleurs d’enfants. Alors que cette sanction est déjà réservée aux meurtriers d’enfants. Un débat enflammé et horrible s’est donc ensuivi entre les pour et les contre. Et qui a généré au moins 100 000 média impressions (le plafond) sur WeChat. Tandis que le gouvernement qui ne s’est pas encore prononcé sur le sujet, ne devrait pas en rester là. A voir ici.

 

 

 

 

HotBrand : après l’hélico et la voiture, Uber mène son client en bateau

 

Comme en France, Uber dérange en Chine où ses concurrents sont Didi et Kuaidi. Car comme en France, cette marque à l’image cool est interdite mais fonctionne très très bien... Championne du hijack dans son secteur, la société s'est distinguée par sa créativité en proposant grâce à un simple coup publicitaire, des vols d’hélicoptères, et en lançant un vrai service de courses en bateau, à Hangzhou, une ville au bord d’un grand lac. Réactive et pleine d’humour aussi, elle vient encore de marquer des points à Shangaï où frappée par une pluie diluvienne, certaines de ses rues étaient envahies par 50 cm d’eau forçant les habitants à se déplacer en bateau. Uber a évidemment saisi l’occasion en disposant sur la carte de son site non pas des icônes de voitures mais de bateaux. Déclenchant l’hilarité et l’adhésion sur la Toile. A voir ici.

 

 

 

 

HotPost : quand des stars s’interdisent leur coming out pour raisons commerciales

 

Un blogueur chinois spécialiste de la mode a relayé le discours poignant d’un présentateur taiwanais. Ce dernier n’est pas seulement apprécié pour son émission de débat qu’il anime sur Igiyi, la plateforme web TV, mais aussi parce qu’il est très calme et aborde des sujets de culture. De plus, il assume parfaitement son homosexualité puisqu’il est un des premiers à avoir fait son coming out depuis longtemps dans les médias. Pourtant, regrettant d’être un peu trop seul dans cette démarche et trouvant dommage et triste que certains n'osent pas être eux-même, il vient de se fendre d’un speech très émouvant.

 

Dans lequel il déplore que pas assez de célébrités chinoises acceptent de faire à leur tour leur coming out pour des raisons purement commerciales et par peur de perdre leur audience ou de ne plus être choisies dans des films. Tout en notant que c’est d’autant plus incompréhensible que l’homosexualité est très bien acceptée en Chine et que plusieurs stars aux USA et en Occident l’ont fait sans perdre de leur aura. Avant de conclure avec deux phrases qui ont marqué les réseaux sociaux : “ Nous serons jugés par le courage de notre coeur ” et “ La violence, qui est impardonnable, est celle que l’on se fait à soi-même lorsqu’on n’ose pas être celui qu’on est vraiment ”. A voir ici.

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR