Accueil#FRENCHINCHINA#FREDINCHINA : PEUT-ON TOUT SE PERMETTRE SUR LA TOILE CHINOISE ?

#FredInChina : peut-on tout se permettre sur la Toile chinoise ?


Publié le 03/05/2016

Image actu

 

Entre Durex et la China Aerospace, Science and Industry Corporation, la réussite digitale n’est pas forcément au programme cette semaine. En revanche, le nouveau modèle économique imaginé par deux Kol, qui mettent aux enchères leurs espaces publicitaires, fait mouche à millions.

 

 

 

Après avoir fait parler d’elle en se plaçant dans le giron de Jeangming Bi, un KOL ancienne génération, contre la modique somme de 12 millions, Papijiang, la vidéaste digitale très drôle et populaire (avec en moyenne 7 millions de vue, chaque fois) revient sur le devant de la scène. Occupant à juste titre le HotTopic de la semaine. Tout simplement parce que ce tandem propose un nouveau modèle économique selon lequel, la première travaille pour le second qui la rémunère en fonction des marques qui sponsorisent les vidéos ainsi que leur pré-roll.  Et dont ils tirent le meilleur parti financier via des enchères ouvertes aux annonceurs les plus offrants. Pour leur premier coup, la mise de départ, fixée à 217 000 renminbi, est rapidement passée à 22 millions (soit 2,5 millions d’euros). Une enchère remporté par la marque de cosmétique, Lily and Beauty… et symbolique de toute une génération appelée, net idole.

 

 

 

 

Durex pour son désormais habituel grand rendez-vous annuel de 3 heures sur la Toile -et réputée pour son art du détournement de tous les trendings topics- a mis en place une expérience sur le live streaming assez spéciale. Elle a en effet réunit 50 couples soit 100 personnes en pyjama, prêts à aller au lits pour faire la promotion de « Air » , un préservatif très très fin. Tout le monde a suivi ce programme avec attention qui a même eu un pic d’audience à 5 millions de personnes, qui s’attendaient à ce qu’il se passe quelque chose. Hors il ne s’est rien passé, à part une distribution de banane aux filles et de pommes aux garçons. Les spectateurs étaient à la limite de la déception jusqu’à ce qu’une explosion vers 22h30 sorte tout le monde de son lit et change l’ambiance… Symbolisant ainsi ce qui se passe quand on porte Durex… En dépit du buzz, cette HotBrand n’a été finalement plébiscitée que par 10 à 15 % des participants.

 

 

 

 

Le HotPost de la semaine, est une affiche pour China Aerospace, Science and Industry Corporation. Cela sonne très sérieux... mais ces joyeux lurons ont imaginé faire leur autopromotion. Sauf qu’ils ont réalisé eux même l’affiche qui est une catastrophe. C’est d’un kitsch absolument invraisemblable, avec des petits avions… Sur la toile, tout le monde s’est interrogé avec une avalanche de vannes pour le designer de cette affiche, comparant aussi la façon dont communique les grandes institutions chinoises avec les Américaines. Parmi les piques ironiques, on peut noter celle-ci où quelqu’un recommandait à China Aerospace, Science and Industry Corporation d’embaucher un homosexuel pour faire sa communication. Il y a eu également beaucoup de UGC, produits par les internautes qui ont eu pitié et lui ont envoyé des centaines et des milliers d’affiches. Un épisode qui a généré plus de 100 000 retweets sur Wechat.

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR