AccueilLA CULTURETYPOGRAPHIE : METTRE EN AVANT LE POUVOIR DE L'éCRITURE

Typographie : mettre en avant le pouvoir de l'écriture


Publié le 11/06/2018

Image actu

On croyait les typographies des maîtres de l'école du Bahaus complètement tombées aux ouliettes. Non seulement elles sont réconstituées à partir des fragments et des croquis partiels retrouvés mais en plus elles sont numérisées et transformées en jeux de police digitaux pour les artistes et créatifs du monde entier. Des tutoriels et un jeu concours doivent inciter la jeune génération à s'emparer de ces nouveaux outils d'expression. 

 

 

En 1932, le parti national-socialiste fermait l’Ecole de design et d'art moderne du Bauhaus -inscrite depuis au patrimoine mondial de l'UNESCO. Laissant à l’abandon des chefs d’œuvre inachevés initiés par Xanti Schawinsky, Joost Schmidt, Carl Marx, Alfred Arndt et Reinhold Rossig. Près d’un siècle après, Adobe reprend le flambeau en collaboration avec la fondation Bauhaus Dessau. Baptisé The Hidden Treasures Bauhaus Dessau, le projet a deux objectifs : d'abord, terminer les travaux de ces célèbres maîtres du design à partir des fragments de leurs caractères et de leurs croquis partiels. Puis les numériser après les avoir transformé en jeux de polices pour mieux les partager et inspirer la nouvelle génération d’artistes et de créatifs en les incitant à utiliser ces alphabets historiques.

 

Et pour motiver et former les troupes, Adobe organise du 12 au 14 juin, une série de directs afin de montrer aux créatifs comment utiliser ces polices de caractères dans leurs travaux. Pour suivre ces TP (ré)créatifs, il suffit de s’y inscrire. Des ateliers relayés par une série de cinq concours pour encourager les créatifs à donner vie à ces polices. A la clé : de nombreux prix dont un voyage pour visiter les archives du Bauhaus à Dessau. « Adobe a eu la remarquable idée de réinterpréter le design typographique », souligne Claudia Perren, Directrice de Bauhaus Dessau « Les initiatives telles que la campagne « Hidden Treasures »  montrent combien l'héritage du Bauhaus reste d'actualité et continue à fasciner. La jeune génération de designers notamment ».

 

 

Prédire les formes et s'approcher au plus près du résultat 

 

Une démarche de recherche et de conservation précieuse et digne d’un musée mais complètement ouverte sur le monde d’aujourd’hui et de demain comme l’explique Simon Morris, Senior Director of Campaign Marketing chez Adobe : « The Hidden Treasures Bauhaus Dessau » est une initiative visant à faire revivre un pan de l'histoire de la création, dans le but d'inspirer les futures générations d'artistes ». Un projet tourné vers la création et qui s'inscrit dans la lignée de celle menée par l'éditeur de logiciels en 2017, qui avait collaboré avec le musée Munch et le grand spécialiste des brosses Photoshop, Kyle T. Webster, pour recréer les pinceaux d'Edvard Munch. Ces brosses, numérisées, ont ainsi été téléchargées par des dizaines de milliers de personnes inspirées par le style du maître. « Cette année, nous mettons en avant le pouvoir de l'écriture, l'impact de la typographie dans notre manière de communiquer et leur rôle dans l’art et la culture », poursuit-il « Nous espérons, une fois encore, stimuler une nouvelle ère de créativité en insufflant la vie à ces trésors oubliés ».

 

Le processus de conversion de ces fragments de caractères en jeux de polices Typekit a été dirigé par Erik Spiekermann -typographe, designer, auteur et fondateur de MetaDesign, FontShop, Edenspierkermann et p98a.berlin- et supervisé par une équipe internationale composée de typographes professionnels et d'étudiants en design pour prédire les formes et s'approcher au plus près du résultat auquel les maîtres du Bauhaus aspiraient. Forte de ces données, l'équipe a utilisé, évidémment, Adobe Illustrator CC pour terminer et numériser les jeux de polices -les deux premiers sont disponibles dès aujourd'hui en téléchargement sur Typekit et les autres suivront dans les prochains mois (voir-ci-dessous).

 

 

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR