AccueilLA CONVERSATIONUNE WEB SéRIE POUR SAUVER LES ENFANTS DE LA SéDENTARITé

Une web série pour sauver les enfants de la sédentarité


Publié le 15/04/2018

Image actu

Qui a dit que le toboggan, le tourniquet et chat perché... sont « has been » ? Si le gaming investit les petites mains potelées des bambins, il se pourrait que la donne s’inverse aussi vite qu’une partie de Mario Kart se termine. La recette est simple : montrer à ces enfants que le sport et la vie au grand air, ça n’a pas de prix. La sédentarité bientôt éradiquée ? Les initiatives fleurissent comme le printemps et ça plaît aux marques.

 


Vlad SuperDad ? C'est un papa-cool youtubeur qui surfe sur le fun et le ludique pour proposer un programme vidéo inédit de maintien en forme. Son objectif : lutter contre la sédentarité des enfants. Son idée : produire du contenu les mettant en scène, à travers des exercices physiques amusants reproduisant les mouvements de l'ours, du crabe, de la grenouille ou d'autres animaux rigolos, le tout en 5 minutes montre en main. Faisant ainsi de la web-série de ce père de 3 enfants passionné et engagé, un programme qui ne manque pas de créativité pour motiver ses troupes et inciter petits et grands à se libérer des activités peu productives comme la télévision et les jeux vidéo. Au-delà de se la jouer super héros de la forme, Vlad est surtout super malin en investissant la plateforme de prédilection de tout jeune qui se respecte : Youtube, avec un format type « tuto » plébiscité par cette cible, qui rend le contenu accessible et attractif. Une initiative pédagogique simple mais tellement attractive qu'elle est soutenue par MMMieux, site de prévention santé qui permet d’appréhender les enjeux liés à l’émergence de l’e-santé.

 

Et si ce père tente de faire bouger les enfants en grand danger d’abrutissement face aux écrans et de risques cardiaques coincés dans leur canapé, d'autres projets y contribuent. C'est le cas de PMG TV, une future web TV dont le financement participatif est en cours sur la plateforme Ulule. Sa ligne éditoriale : mettre en avant et participer à l'essor du Pony-Mounted Games, une discipline équestre qui se joue sur le terrain et en ligne et en relais par équipe de quatre cavaliers, par paires, ou en individuel. Les concurrents s’affrontent sur différentes épreuves de rapidité, de précision et d’adresse. Un sport encore trop méconnu qui prone la convivialité, le travail d'équipe et qui ne saurait tarder de séduire les jeunes Français. Quant aux industriels du secteur du jeu en plein air qui ont aussi leur carte à jouer, leur marché affiche aussi une croissance encourageante. Comme le confirme la Fédération française des industries jouet puériculture (FJP) dans son récent rapport, avec 29 millions de jouets vendus par an et où la catégorie du jouet de plein air représente 12% du chiffre d’affaire annuel du marché des jeux et des jouets en France. Pas étonnant car en développant une offre d'installations plus diversifiée et plus séduisante, il répond en toute simplicité à la sédentarité des enfants. Bref, un tremplin ludique vers la pratique d’un sport , contribuant à sa manière à la prévention contre la sédentarité des enfants.

 

 

La jeunesse en manque de souffle


Des initiatives qui font bouger les lignes et qui s'inscrivent dans la lignée de #LaissezLesTomber réalisée en 2017 par l’agence Human Seven pour la Fédération Française de Cardiologie. « Une campagne à la mécanique provocatrice » mais bienveillante, pour sensibiliser sur la nécessaire activité physique des enfants au risque de tomber gravement malades. Car contrairement ce que pensent 71 % des parents, leurs enfants ne pratiquent absolument pas autant d’activité physique qu’eux au même âge. En effet, « depuis 40 ans en France, les enfants ont perdu près de 25% de leur capacité cardio-vasculaire », et selon une étude de l’INSERM, les petits Français ne sont que 6% chez les filles et 14% chez les garçons à avoir une activité physique d’au moins une heure par jour.

 

Mais si certaines marques se mobilisent pour faire évoluer ses chiffres quelques peu inquiétants, il est évident que d’autres s’attellent au contraire à user de cette cible marketing à la chair fraîche et influençable au possible en la gavant de divertissements ne demandant aucun effort physique. Ne restent plus aux parents et à leur entourage qu'à les guider vers une consommation plus saine du numérique comme le propose Vlad SuperDad avec ses vidéos. D'autant plus intéressant comme expérience qu'en plus de faire prendre un bol d'air quotidien, elle renforce le lien intergénérationnel autour de la famille.

 

(*) 71 % des parents pensent que leurs enfants font autant d’activité physique qu’eux au même âge, selon l’Observatoire du cœur réalisé par la Fédération Française de Cardiologie en 2017 en partenariat avec IPSOS

 

 

 

 

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR