AccueilLA CONVERSATIONPOURQUOI NE PAS RELIRE SES CLASSIQUES POUR INNOVER, VOIR LOIN DANS L'ENTREPRISE

Pourquoi ne pas relire ses classiques pour innover, voir loin dans l'entreprise


Publié le 02/09/2020

Image actu

 

 

S’étendant de plus en plus au coaching et au développement personnel, la littérature managériale fait partie de ces lectures que certains s’imposent parmi les bonnes résolutions de la rentrée. Mais cette «littérature managériale», contrairement à ce que son nom pourrait laisser supposer, n’a bien souvent rien de littéraire. Alors pourquoi préférer la copie à l’originale?

 

 

Pendant le confinement, beaucoup ont lu La Peste, en quête de sens pour comprendre le présent. Et maintenant, alors que la rentrée s’annonce complexe, que lire tout aussi utilement? Que lire pour trouver l’inspiration? Que lire pour transformer une entreprise ou un parcours professionnel? Les classiques de la littérature (on pourrait évoquer les séries de la même manière) décrivent avec précision des situations typiques du management et de la stratégie d’entreprise : la prise de risque, le développement de nouvelles activités, la rencontre de nouveaux partenaires, la constitution d’un réseau social, l’innovation et tant en-core. Selon l’état d’esprit de chacun, quel meilleur modèle que l’inventeur du mot «utopie» pour aborder ce mois de septembre?

 

 

Thomas More a inventé de toute pièce une société idéale

 

Thomas More a inventé de toute pièce une société idéale, en s’autorisant à rêver grand, il a légué à la postérité un ouvrage culte. Entreprendre, être «agile», c’est bien souvent s’aventurer en terrain vierge, quitter son port d’attache et se trouver face à des problématiques inédites.

 

 

Le voyage autour du monde de Bougainville

 

Le voyage autour du monde de Bougainville à son tour est une précieuse leçon sur l’audace. Enfin, récit guerrier par excellence, l’épopée homérique n’est pas avare de conseils en matière de stratégie : avoir un coup d’avance, tenir bon, fédérer ses troupes, et surtout... attention au talon d’Achille! Si le mot de «role model» a émergé au cours de ces dernières années, la littérature préfère toujours celui de «héros» pour décrire ses personnages, quels qu’ils soient placés sur l’échelle de la réussite et de la morale. Dans les entretiens d’embauche, les jeux de rôle ou les ateliers de design thinking, la question du personnage inspirant est un invariant.

 

 

Les expériences de Bouvard et Pécuchet tournent souvent mal

 

Ainsi, les expériences de Bouvard et Pécuchet tournent souvent mal, mais c’est l’enthousiasme et la persévérance de ces deux savants fantasques et touche-à-tout, qui en font un modèle «apprenant» rafraîchissant!

 

 

Le héros ambitieux de Bel Ami réseaute

 

De même, George Duroy, le héros ambitieux de Bel-Ami est loin d’être un modèle d’intégrité. Pourtant, parti de rien, c’est par la seule force de son intelligence et du réseau social qu’elle lui permet de conquérir qu’il va réussir.

 

 

Les Mousquetaires d’Alexandre Dumas et la cohésion

 

Plus consensuels peut-être, les Mousquetaires d’Alexandre Dumas montrent l’importance de la cohésion face à l’adversité. Avoir su constituer une équipe soudée fait toute la différence, qu’il s’agisse de s’en prendre à Richelieu ou aujourd’hui d’organiser le télétravail.

 

 

Cyrano, modèle d’honnêteté, de droiture et de pugnacité

 

Sans compter Cyrano, son verbe haut, sa parole éloquente, et son art de plaire par un bon mot. L’homme est aussi un modèle d’honnêteté, de droiture et de pugnacité. Un personnage contrasté qui parvient à séduire sans jamais se trahir. Au fond, dans ces quelques ouvrages et l’histoire de ces héros de la littérature, fi-gurent des conseils précieux pour qui veut entreprendre et se projeter dans l’avenir de la prochaine décennie. Indirectement, c’est aussi une façon de soutenir le monde de l’édition et ses 25 000 salariés...

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI

Abonnez-vous à la revue


RECHERCHER PAR