6 février 2011

Temps de lecture : 2 min

Zürich invente une nouvelle forme de point de vente

Im Viadukt, une ancienne construction symbolique de Zürich devient le fer de lance de la renaissance urbaine du centre-ville et la plateforme commerciale de la production locale suisse.

Im Viadukt, une ancienne construction symbolique de Zürich devient le fer de lance de la renaissance urbaine du centre-ville et la plateforme commerciale de la production locale suisse.

Le cliché qui voudrait limiter Zürich à une ville peuplée de banques et de magasins de luxe est révolu. Un vent de créativité jeune et dynamique souffle sur la cité alémanique. De nombreux jeunes Suisses rejoignent la ville pour créer leur propre business tout comme les Allemands, les Britanniques et même les Chinois, séduits par la qualité de la vie proche des Alpes et les établissements scolaires de très bon niveau.

En guise de preuve, retenons le projet Im Viadukt qui prend place au sein du célèbre viaduc qui traverse la ville. Construit en 1894, symbole fort de la cité, ce viaduc séparait la classe résidentielle des zones industrielles et servait de ligne de chemin de fer. Il est devenu aujourd’hui, sous l’impulsion du cabinet suisse d’architecture EM2N, un espace commercial d’un nouveau genre, abrité par les arches, et une promenade extérieure sur le toit.

Cette construction qui se cantonnait auparavant à tenir un rôle de frontière entre deux quartiers est devenue un lien social fort pour les habitants, donnant une impulsion de réhabilitation du côté Ouest de la ville. Les anciennes fabriques sont aujourd’hui transformées en théâtres, restaurants, logements, etc.

Plutôt que de créer un gigantesque mall, les responsables du projet ont décidé de positionner Im Viadukt comme un véritable marché homogène, de taille humaine, privilégiant les productions suisses. Deux restaurants, un café et 49 boutiques prennent place au sein de la structure de pierre et proposent le meilleur de la Suisse en terme de produits et de services. Le plus impressionnant demeure l’espace appelé «Markthalle», le premier marché couvert de la ville qui accueille les producteurs locaux et nationaux (dont certains sont membres du mouvement Slow Food) et attire en grande partie les 10 000 visiteurs locaux depuis septembre 2010.

Présentation en V.O du «Markthalle». Pittoresque…

On retrouve également un magasin de mode masculine tenu par trois amies (Fashionsalve) sélectionnant le meilleur de la création suisse, une librairie (Westflügel) en partenariat avec le Das Magazin et Inch un créateur de mobilier en bois premium, le magasin de meubles sur mesure Daniel Blunshi, un des piliers de la scène artistique zurichoise, Bachsermät et Tritt Käse, deux revendeurs de produits frais et fromages suisses qui se fournissent dans une quinzaine de fermes des environs, etc.

Les Zurichois sont unanimes, Im Viadukt est un véritable village qui ferait presque oublier la ville! Une dynamique incroyable entre commerçants et clients qui traduit l’engouement créatif de Zurich aujourd’hui et la volonté de l’inscrire comme le porte-parole de la créativité alémanique, fière de ses racines terriennes, de son engouement pour le respect de la nature et de son charme tout helvétique.

Alors on y va ou bien !?

Guillaume Cadot
mylabstudio.com

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia