7 novembre 2012

Temps de lecture : 1 min

Youearnedit ou comment récompenser ses collègues…

Et si chaque employé pouvait récompenser son voisin de bureau, son chef ou un autre collègue pour la qualité de son travail ? Avec la plate-forme digitale américaine Youearnedit, l’évaluation de compétence se démocratise !

« Quand le bonheur au bureau prend tout son sens ». Avec une telle tagline, YouEarnedit suscite la curiosité. Il y aurait donc une recette imparable pour donner rendre heureux au quotidien les employés ? Avec la plateforme digitale lancée par l’incubateur Rockfish Labs, nous parlerons plutôt d’une nouvelle forme de méritocratie de bureau, auto promue comme le parfait outil pour conserver ses meilleurs éléments. Comment ? En permettant aux salariés de se récompenser entre eux.

« Chaque société veut retenir ses rock stars. En permettant à chacun de prendre part au système interne de reconnaissance, les employés se sentent appréciés, mis en valeur et restent plus longtemps », assure Youearnedit sur son site pour défendre son concept. Sur le papier, l’idée interpelle : donner la possibilité à chaque employé de se distinguer les uns les autres grâce à des points virtuels accumulés sur une carte. Vous appréciez le travail ou l’attitude de votre collègue et vous voulez concrètement le féliciter ? Avec Youearnedit vous pouvez lui décerner des points, lesquels donnent ensuite accès à un catalogue online de cadeaux divers et variés.

En fonction des sociétés utilisant la pla-teforme, la récompense peut aller d’un iPad à une TV en passant par des vacances ou des vouchers pour restaurant guindé. Selon Sam Decker, le CEO du curateur Mass Relevance, l’outil fait son effet comme une pastille Kiss Cool. « Vendredi dernier un de mes directeurs a quitté le bureau avec une TV Apple sous le bras. Quand il a dit au revoir à tout le monde, les autres ont pu voir que Youearnedit devenait tangible » commente-t-il sur le site de PSFK.

L’autre atout de ce programme digital de reconnaissance mutuelle c’est qu’il permet de savoir quel employé ou département récolte le plus de points pour ensuite cerner ce qui marche et s’en inspirer. Maintenant, il est quand même difficile de ne pas souligner la perniciosité éventuelle d’un système qui a les défauts de ses qualités. Et vice versa. Pour l’instant les agences Y&R, JWT, 24/7 et même Walmart le testent, nous attendrons donc un peu avant de nous prononcer définitivement.

Benjamin Adler

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia