24 octobre 2019

Temps de lecture : 2 min

Do you speak jardinage?

Les sites de vente de plantes d’appartement rencontrent un succès grandissant. Avoir la main verte devient très tendance…

Les sites de vente de plantes d’appartement rencontrent un succès grandissant. Avoir la main verte devient très tendance…

Dans ce monde de brutes, de stress et d’inconnu, il est parfois bon de prendre son temps et de faire du… jardinage. Eprouver une joie intense en regardant des feuilles grandir était traditionnellement réservé aux retraités ou aux personnes ayant beaucoup de temps libre devant elles. Les jeunes et les citadins n’étaient pas particulièrement connus pour avoir la main verte. Le Parisien, le Lyonnais ou le Toulousain essayait de temps en temps de faire pousser un chamaedorea ou une fougère dans son salon avant de rapidement se raviser en constatant la mort rapide de sa plante.

 Lutter contre la pollution

Un peu de verdure dans son « chez soi » peut pourtant avoir des effets bénéfiques. Des études scientifiques prouvent que l’air intérieur serait plus pollué que l’air extérieur. Les appareils de chauffage et de cuisson, le tabagisme, les produits d’entretien, les peintures et même les meubles émettent des substances souvent nocives pour l’homme et la femme. L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (Ademe) a tiré le signal d’alarme à ce sujet. Si cet organisme public « considère que l’argument « plantes dépolluantes » n’est pas validé scientifiquement » (…) ; en laboratoire, en enceintes contrôlées, des plantes peuvent présenter une capacité à absorber certains polluants gazeux » comme le benzène, le formaldéhyde, le toluène ou le xylène.

En augmentant le taux d’humidité, les plantes d’intérieur luttent également contre le dessèchement de l’air ambiant, causé principalement par le chauffage. Des études scientifiques ont prouvé que les plantes pouvaient réduire jusqu’à 30% les sensations de gorge sèche et les maux de tête et jusqu’à 25% les tiraillements de la peau du visage. Les végétaux auraient en outre des effets psychologiques bénéfiques en réduisant notre stress et en augmentant notre créativité et notre sensation de bien-être. Si ces bienfaits sont difficilement mesurables et quantifiables, une chose, est certaine : les consommateurs sont de plus en plus nombreux à verdir leur intérieur.

Les ventes de plantes explosent

Selon la Société Royale d’Horticulture , les ventes de plantes d’appartement ont explosé de 50% l’année dernière en Grande-Bretagne. Le nombre de plantes feuillues achetées par des particuliers aurait, à lui seul, doublé. 67% des Londoniens ont acheté un végétal durant les douze derniers mois, si l’on en croît les estimations du site spécialisé Patch qui devrait vendre en ligne cette année près de 300.000 plantes contre à peine 130.000 douze mois plus tôt . Les consommateurs âgés de 25 à 34 ans semblent particulièrement sensibles à cette mode.

Bien décidés à profiter de ce filon, plusieurs start-ups proposent sur la Toile des abonnements pour recevoir régulièrement à son domicile des plantes d’appartement. En France, Réconciliation végétale envoie chaque saison à ses clients une boîte qui comprend quatre plantes, 250 grammes d’écorces de pin maritime pour protéger les racines du froid et limiter l’évaporation d’eau ainsi que trois litres de terreau, un livret d’entretien et 500 grammes de billes d’argile qui drainent et évitent le pourrissement des racines ). D’autres sites de ce genre existent aux Etats-Unis comme Horti , Urban Sprouts  ou House Plant Box . Alors, tenté ?

Therin Frédéric

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia