6 janvier 2010

Temps de lecture : 1 min

Working girl égale mauvaise mère?

« Les femmes qui mènent une carrière font de mauvaises mères » ("Career women make bad mothers"). A en croire les affiches qui ornent les bus et murs de leur pays, on pourrait croire que les Britanniques sont devenus misogynes. Heureusement....

« Les femmes qui mènent une carrière font de mauvaises mères » (« Career women make bad mothers »). A en croire les affiches qui ornent les bus et murs de leur pays, on pourrait croire que les Britanniques sont devenus misogynes. Heureusement….

… Les femmes ne sont pas les seules victimes de l’humour British. D’autres accroches provocantes à souhait font grincer des dents nos voisins de l’autre côté du Channel : « 1966 : cela ne se reproduira pas cette année » (« 1966. It won’t happen this year, » : une référence aux chances de la Grande Bretagne de gagner une nouvelle fois la Coupe du monde) ; « l’éducation ne marche pas » (« Educashun isn’t working ») (ndlr: education est écrit en une sorte de phonétique pour ceux qui ne sont pas très amis avec l’orthographe). Chaque annonce dirige les sujets de Sa Gracieuse Majesté vers un site,  BritainThinks.com, pour « discuter de tous ces sujets ».
Le but de toutes ces égratignures, concoctées par l’agence Beta pour le Syndicat de la publicité extérieure, et relayées par JCDecaux, CBS Outdoor, Clear Channel, Titan et Primesight? Montrer que l’affichage est efficace – et bien plus qu’Internet – et provoque des réactions et des réponses.

Une campagne efficace, certes. Tout le pays en parle. Délicate ? Certainement pas. Sans vouloir jouer à la Chienne de garde, on ne m’empêchera pas de penser que personne n’aurait osé remettre en cause les droits des Noirs, Juifs, handicapés ou immigrés. C’est tellement plus facile de  s’en prendre aux femmes ! Les créatifs britanniques nous avaient habitué à plus de finesse !

Isabelle Musnik

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia