12 avril 2017

Temps de lecture : 2 min

Welle : la technologie qui supprime l’interaction avec un écran

Imaginez un appareil qui transforme n’importe quelle surface en interface tactile. Il s’agit de Welle, un dispositif intelligent qui contrôle les objets connectés d’un simple geste du doigt. Créé par Maxus Tech, un groupe d’ingénieurs hongkongais chevronnés, il fait l’objet d’une collecte de fonds sur Kickstarter.

Imaginez un appareil qui transforme n’importe quelle surface en interface tactile. Il s’agit de Welle, un dispositif intelligent qui contrôle les objets connectés d’un simple geste du doigt. Créé par Maxus Tech, un groupe d’ingénieurs hongkongais chevronnés, il fait l’objet d’une collecte de fonds sur Kickstarter.

Avec la multiplication des écrans dans notre vie quotidienne, de l’ordinateur au smartphone en passant par la tablette et autres objets connectés, l’information est consommable à peu près partout et à tout moment. Une limite cependant : l’interface a jusqu’ici toujours été reliée à l’appareil de sorte qu’on n’imaginerait pas un téléphone sans écran.

C’est ce que veut changer la start-up hongkongaise, Maxus Tech avec son contrôleur intelligent, Welle. Composé d’un détecteur de mouvement intégré et d’un algorithme repérant les gestes avec haute précision, l’appareil est capable de capter nos mouvements pour les retranscrire sur n’importe quel périphérique connecté. En enregistrant une impulsion personnalisée, on peut ainsi éteindre la lumière d’un simple mouvement sur le comptoir de cuisine, augmenter le son des enceintes à partir de sa table de chevet ou encore allumer la télévision de sa salle de bain. Un raccourci intelligent qui n’est pas sans rappeler le pouvoir de la Force dans Star Wars.

La passion du tactile

Véritable phénomène de société, l’interface digitale -étymologiquement ce qui se rapporte aux doigts- prend une place graduelle dans notre vie. Les millennials n’écrivent plus qu’avec leur pouce et leurs aînés négligent de plus en plus le manuscrit, que ce soit pour écrire un mail, un sms ou un tweet. Du dernier MacBook Pro doté d’une « Touch Bar » aux récents écrans tactiles de la RATP en passant par ceux des magasins ou des services achat comme chez Tommy Hilfiger, les exemples du tout-tactile foisonnent.

Les objets les plus imprévisibles deviennent des interfaces digitales, à l’image du tatouage aussi intelligent qu’esthétique, Duoskin cité par le 10ème cahier Tendances de M6 Publicité. Ce dernier se veut un dispositif interactif posé à même la peau permettant de piloter à distance des objets connectés. La tendance est donc bien à la transformation de surfaces en interfaces, d’un rapport statique à un rapport interactif. La preuve avec le succès de la campagne de financement de Welle qui, après deux semaines, a déjà réuni 60 000$, soit 3 fois plus que la somme espérée.

Salas Romain

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia