19 octobre 2016

Temps de lecture : 1 min

Vous prendrez bien une ‘tite bombe en direct ?

La guerre en livestream? Vous en rêviez ? Facebook Live l’a fait… Pour la première fois cette fonctionnalité du réseau social a été employée cette semaine pour diffuser un conflit armé. Et cerise sur le gâteau, on pouvait même… liker !

La guerre en livestream? Vous en rêviez ? Facebook Live l’a fait… Pour la première fois cette fonctionnalité du réseau social a été employée cette semaine pour diffuser un conflit armé. Et cerise sur le gâteau, on pouvait même… liker !

Le groupe de presse kurde Rudaw a en effet retransmis lundi les premiers mouvements de l’armée irakienne et de ses alliés pour reconquérir Mossoul. Images reprises par plusieurs médias dont le groupe britannique Channel 4 et la chaine qatarie Al Jazeera. Pendant plusieurs heures les internautes ont pu ainsi regarder et commenter en direct.

Certes, le débat s’était déjà engagé pendant la Guerre du Golfe sur le rôle des médias en temps de conflit. Mais avec les médias sociaux, la guerre s’est désormais banalisée, elle s’est transformée en spectacle ininterrompu, presque collaboratif. On nous plonge dans un feuilleton quotidien où le malheur de nos semblables n’est plus uniquement visionné sur le petit écran au travers d’une émission ou d’un JT mais tout simplement greffé à notre quotidien et où à chaque moment de la journée, un algorithme peut nous faire exploser des images de guerre en direct sur notre timeline. Prochaine étape, on pourra peut être directement tuer des ennemis en cliquant sur une souris…

 

Musnik Isabelle

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia