12 août 2012

Temps de lecture : 1 min

Et si vous passiez une nuit au milieu d’œuvres d’art ?

Dans la lignée de Room for Art, la Galerie à Part allie art et tourisme. Une nuit en pleine galerie, au milieu d’œuvres artistiques ? Derrière ce nouveau concept, ce milieu autrefois réservé aux privilégiés prouve une nouvelle fois qu’il est aujourd’hui fait pour tous, et veut se donner en spectacle peu importe comment pourvu que cela soit original, nouveau ou décalé…

Après la « Room for Art » de l’Hôtel Clarion à Stockholm dont nous parlions dans INfluencia, retour en France et plus exactement à Annecy où un projet encore peu médiatisé mais tout aussi séduisant a vu le jour il y a quelques mois.

La Galerie à Part, c‘est son nom, est un gite « artistico-touristique », un lieu de vie et une galerie d’art à la fois. Le concept est né de l’alliance entre la passion de la propriétaire pour la peinture et la photographie, et  son désir d’ouvrir un lieu d’accueil convivial dans sa ville.

 
 

Un refuge pour artistes, passionnés ou amateurs, où l’achat des œuvres est possible et exclusivement réservé aux locataires, sauf pendant les jours de vernissage où cet appartement 3 étoiles est ouvert au public.

« Je ne prends aucune commission sur les ventes », précise Murielle Boudine. « C’est vraiment pour donner aux artistes un lieu d’expression en plus et faire découvrir des artistes émergents à mes hôtes. Je les choisis au coup de cœur suite à des expositions ou en fouinant sur Internet, et parfois certains me contactent directement ».

Parmi les projets de Murielle Boudine, l’organisation d’un concours de septembre à décembre 2012, ouvert à tous et dont le thème est encore secret… Le gagnant sélectionné par un jury de professionnels du milieu sera exposé dans la Galerie à Part au mois de janvier. Pour les intéressés, restez en veille sur le site web !
En attendant, une exposition complète dédiée à Yannick Corboz (illustrateur de BD)  est prévue pour la rentrée, et la galerie abrite en ce moment les œuvres de Gaëlle Bernaudeau (peintre), Valérie Vincent, Isabelle Guerville et Nicolas Roblin (photographes).

L’art élitiste meurt doucement, désormais il s’ouvre et s’adresse à tous ceux qu’il fascine…

Lucie Freulon

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia