10 juin 2009

Temps de lecture : 1 min

A votre tour de donner la réplique aux plus grands acteurs…

Impensable il y a peu, il est désormais possible, avec Yoostar, de détourner les classiques du cinéma à des fins personnelles. Action !

Qui n’a pas eu envie un jour de donner la réplique aux plus grands acteurs et actrices du 7ème art ? Impensable il y a encore peu, il est désormais possible de détourner les classiques du cinéma à des fins personnelles. Action !

Imaginez-vous dans la peau de Michaël Douglas dans Basic Instinct pendant la scène de l’interrogatoire face à Sharon Stone toute de blanc vêtue. Excitant non ? Enlevez sa tête, effacez sa voix et vous avez peu ou prou l’idée développée par la société Yoostar basée à New York et Los Angeles. Véritable révolution dans l’univers du numérique offert aux particuliers, Yoostar offre la possibilité de se retrouver projeter en plein cœur d’une superproduction.
Alors comment ça marche ? Doté d’une web-cam, d’un double micro et d’un fond vert, Yoostar numérise le visage et la voix. Le logiciel compatible sur PC et Mac, incorpore le tout sur l’un des films choisis ou des évènements (actualités, sport, etc) proposés par le produit. Cette technologie appelée « Active Immersion Technology », digitalise tous les mouvements et les insère dans une scène choisie. Un site officiel permet également de faire partager ses performances « scéniques ».
Le rendu est bluffant (voir la vidéo en dessous) et laisse même perplexe sur les possibilités de ce type de produit à la fois pour les consommateurs mais aussi pour les annonceurs. Avec un peu de suite dans les idées, Yoostar peut aisément mettre des personnes en scène pour une marque ou servir à divertir pour mieux consommer.
Plusieurs grands studios ont déjà ouvert leurs catalogues et blockbusters (Le Parrain, Terminator, Psychose…), à Yoostar comme La Paramount Universal Studio, Warner Bros ou la Métro-Golwyn-Mayer. D’autres entités telles que Sesame Street ou la NBA ont aussi rejoint le navire. A voir l‘engouement des géants pour cette nouvelle innovation, on n’ose imaginer les innombrables possibilités, une fois l’imagination en action…
Gaël Clouzard

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia