29 mars 2015

Temps de lecture : 2 min

Votre pizza en moins de 3 minutes

Cela fait belle lurette que le distributeur automatique ne se contente plus de proposer des boissons et des snacks prêts à la consommation. Inspiré par un phénomène développé aux Etats-Unis, un entrepreneur italien invente le distributeur de pizzas fraîches.

Cela fait belle lurette que le distributeur automatique ne se contente plus de proposer des boissons et des snacks prêts à la consommation. Inspiré par un phénomène développé aux Etats-Unis, un entrepreneur italien invente le distributeur de pizzas fraîches.

« Et si on se faisait une petite pizza ? ». La suggestion suscite rarement la réprobation générale. Repas spontané et social par excellence, la pizza n’a plus besoin de se commander par téléphone ou online, ou encore d’être récupérée au restaurant du coin. Ce « haut » mets des soirées foot peut désormais s’acheter dans un distributeur et être prêt à dégustation en moins de trois minutes. La machine porte un nom, Let’s Pizza, et possède évidemment l’estampille italienne.

L’innovation invite le plat traditionnel de la Botte dans la longue liste des aliments et produits prêt-à-consommer dans un distributeur automatique. La « vending machine » a dépassé son usage originel depuis déjà plusieurs années mais devient carrément un levier d’engagement pour les marques, notamment L’Oréal , promptes à transformer un processus d’achat simplissime en une expérience de point de contact. Claudio Torghele n’en est pas encore là, mais son innovation pourrait modifier un comportement, celui de l’achat et de la consommation de pizza.

Ancien associé d’une entreprise productrice de pâtes, cet entrepreneur italien a eu l’idée de Let’s Pizza lors d’un séjour aux Etats-Unis, berceau historique du distributeur. « Le style de vie des Américains m’a inspiré et j’ai d’abord pensé à créer un distributeur automatique de pâtes. Mais je me suis vite rabattu sur la pizza : c’est une marque en elle-même, tout le monde connait ce plat », explique Claudio Torghele dans Fast Company.

Concrètement, Let’s Pizza peut délivrer une pizza fraîche en deux minutes et demi une fois la pièce introduite dans la fente. En 40 secondes seulement la pâte est prête avant d’être recouverte de sauce tomate. Un compartiment réfrigéré s’ouvre alors pour ajouter les ingrédients commandés, comme le fromage ou le pepperoni. Quatrième étape, la machine s’ouvre, descend la pizza et la cuit devant vous pendant une minute. Les puristes seront écœurés par ce processus de fabrication industriel, surtout que depuis jeudi dernier l’Italie postule pour inscrire au Patrimoine Immatériel de l’Unesco, la pizza Napolitaine. Mais les moins « pizzaphiles » pourraient bien être séduits. Let’s Pizza n’est pas conçue pour concurrencer le restaurant mais pour offrir une option d’alimentation rapide, notamment sur les lieux de travail. Quid de la rue ? Ce n’est a priori pas son marché mais comment ne pas imaginer le succès d’un distributeur Let’s Pizza devant une enceinte sportive ou culturelle le soir d’une rencontre ou d’un concert !

Adler Benjamin

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia