31 mars 2015

Temps de lecture : 1 min

Volvo invente le cycliste luminescent

Volvo et l'agence Grey London seraient-ils en train d’apporter une nouvelle solution à la prévention routière ? En lançant un spray réfléchissant pour les cyclistes, le constructeur automobile joue à fond la carte de la sécurité et se montre même ambitieux.

Volvo et l’agence Grey London seraient-ils en train d’apporter une nouvelle solution à la prévention routière ? En lançant un spray réfléchissant pour les cyclistes, le constructeur automobile joue à fond la carte de la sécurité et se montre même ambitieux.

Circuler à vélo est devenu un vrai acte « engagé ». En refusant d’utiliser sa voiture, un engin motorisé ou encore les transports en commun, le cycliste fait le pari de la liberté de déplacement. Mais revers de la médaille, il doit évoluer dans une véritable jungle urbaine à ses risques et périls. Muni d’un casque et d’un gilet jaune, l’arsenal de l’utilisateur de vélo s’étoffe d’une nouvelle arme, un spray baptisé « life paint », dernier né de la politique de sécurité du constructeur Volvo. Opération imaginée par l’agence Grey London, l’utilisateur pulvérise la solution sur ses vêtements, son vélo, son casque, son sac à dos… et comme une lumière réfléchissante, les parties bombées seront visibles de nuit par les automobilistes. Plus l’obscurité augmente, plus votre visibilité augmente : « Making the invisible, visible », comme on peut le lire sur le site dédié, véritable ode à la sécurité routière. A noter que la solution se lave facilement, disparaît au bout d’une semaine et ne laisse aucune trace sur les textiles.

Au Royaume-Uni, 19 000 cyclistes ont été impliqués dans un accident de la circulation, et en France, 147 ont trouvé la mort en 2013. Si cette campagne baptisée #volvolifepaint est louable, et s’inscrit dans une réelle politique de prévention de la part du constructeur, avec notamment une volonté de faire disparaitre les accidents graves provoqués par une Volvo nouvelle génération d’ici 2020, quid du comportement des cyclistes et/ou des automobilistes ? Car si être vu est une chose, certaines règles de circulation ne sont pas toujours respectées, comme les distances de sécurité par exemple ou l’observation de la signalisation. Un nouveau challenge de taille pour Volvo qui va devoir également faire avec « l’humain », malgré toutes les technologies du monde…

Espinosa Eric

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia