5 décembre 2010

Temps de lecture : 2 min

Virtuels ou réels, les voisins deviennent tendance

Neighbor Dining et co-lunching: Foursquare et Facebook permettent aux échanges sur la Toile de devenir réels et de partager des repas pour de vrai. Vers une nouvelle étape pour le web social?

″Neighbor Dining″ et ″co-lunching″: Foursquare et Facebook permettent aux échanges sur la Toile de devenir réels et de partager des repas ″pour de vrai″. Vers une nouvelle étape pour le web social?

Web social, web social, web social, on n’a de cesse de répéter que le web a subi et est en train de subir une mutation endogène profonde. Un temps isolé et isolant Internet permet aujourd’hui de se montrer, de démontrer ce dont on est capable et donc de créer des liens. Échanges virtuels puis bien réels, il n’y a plus de frontière entre notre écran et le monde qui nous entoure. Si certains doutent encore de cette nouvelle réalité, voici un concept fédérateur qui risque de convaincre les plus sceptiques. L’artiste Luong Lu a imaginé un système permettant de faciliter les repas entre… voisins. Si, si vous savez, ces gens qui habitent dans votre immeuble, dans votre rue, que vous croisez régulièrement sans même les saluer. Place au ″Neighbor Dining″.

En surfant simplement sur un site communautaire dédié couplé à l’outil de géolocalisation Foursquare, on accède à l’ensemble des menus proposés, jour après jour, par les membres de la plateforme. Un léger faible pour les lasagnes et le Tiramisu? Il vous suffit d’envoyer une demande à votre nouvel ami qui vous conviera chez lui. L’invité mangera donc gratuitement mais l’hôte n’est pas en reste car le concept est soutenu par l’un des leaders  énergétiques en Europe, Vattefall. Le cuisinier obtient pour chaque « checkin' » d’invité, une réduction sur sa prochaine facture. Habile…

Plus près de nous, le « co-lunching »  a été inventé par une jeune  Parisienne Sonia Zannad , qui en avait assez de déjeuner seule dans son coin. Une page facebook: et le tour est joué. Depuis le nombre des membres en mal de compagnie pour la pause de midi  ne cesse d’augmenter, et des pages «co-lunching» Strasbourg ou ailleurs se créent régulièrement. Le co-lunching est devenu complètement mode!
Quand l’on sait que de plus en plus de personnes vivent seules et que la solitude est l’un des maux les plus terrible de notre siècle, plus puissant encore que l’obésité, l’alcoolisme ou la cigarette, alors on ne peut que voir d’un bon œil ces idées. En espérant qu’il s’agisse  d’un signe porteur de tendance majeure et que le web franchira un nouveau cap, déjouant les prédictions dramatiques des sceptiques. Faisons mentir Pierre Desproges, le voisin n’est plus cet “animal nuisible assez proche de l’Homme”.

Alexandre Ribichesu Celsa – Marketing Publicité Communication
Twitter: @kairosmosaique

Rubrique réalisée en partenariat avec ETO

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia