20 juillet 2015

Temps de lecture : 0 min

Vincent Leclabart : « J’allais perdre ce client, sauf… si je m’associais avec l’un de mes ennemis »

Nous avons profité de leur présence aux Cannes Lions pour interviewer, avec TF1 Pub, 19 grands patrons de la com, français et internationaux de Sir Martin Sorrell himself à Maurice Lévy en passant par Yannick Bolloré, Jean-Marie Dru, Jacques Séguéla, Stéphane Xiberras et Bertille Toledano, Laurent Habib, Natalie Rastoin, Hervé Brossard, et bien d'autres.

Nous avons profité de leur présence aux Cannes Lions pour interviewer, avec TF1 Pub, 19 grands patrons de la com, français et internationaux de Sir Martin Sorrell himself à Maurice Lévy en passant par Yannick Bolloré, Jean-Marie Dru, Jacques Séguéla, Stéphane Xiberras  et Bertille Toledano, Laurent Habib, Natalie Rastoin, Hervé Brossard, et bien d’autres.

Nous leur avons posé trois questions un peu insolites sur la créativité et sur leur créativité, auxquelles ils ont répondu, pour certains, en se livrant avec une étonnante franchise. Après Jean-Paul Brunier, c’est au tour de Vincent Leclabart, président de l’AACC et de l’agence Australie de s’exprimer : « J’allais perdre ce client, sauf… si je m’associais avec l’un de mes ennemis ». Un épisode inattendu de la guerre entre agences…

Musnik Isabelle

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia