4 juin 2014

Temps de lecture : 2 min

Uniqlo : la customisation se porte bien !

La tendance du « Do it yourself » accueille un nouveau VRP : Uniqlo. Le géant japonais du prêt-à-porter a lancé le 18 mai son application UTme !, qui permet à ses utilisateurs de fabriquer leur propre t-shirt en quelques secondes. Après Nike, Ikea et Coca, la customisation de masse continue d’investir le quotidien du consommateur créatif.

En une campagne de scrolling animé sur Pinterest puis une opération promotionnelle online, intitulée GIF Box, Uniqlo avait déjà prouvé depuis deux ans que son succès commercial était accompagné d’une stratégie marketing digitale audacieuse et créative. Sans encore jouer au pionnier, la marque de fringue japonaise sait prendre le pli d’une tendance et en utiliser les ficelles avec pertinence. Deux maîtres mots tiennent lieu de fil directeur : engagement et expérience. Le lancement de UTme ! s’inscrit parfaitement dans ce paysage.

Bien décidé à rejoindre le club des pensionnaires du DIY, l’équipementier de Novak Djokovic offre désormais la possibilité à ses consommateurs de fabriquer leur propre t-shirt en utilisant leur smartphone. Inès de La Fressange et Pharrell Williams ne possèdent plus le monopole du design des UT, modèle de t-shirt très populaire de la marque. Pour que le processus de création soit le plus pratique et facile, Uniqlo a conçu une interface assez simple et intuitive. Il suffit à l’utilisateur de dessiner, écrire ou télécharger une photo sur l’écran de son smartphone. Il peut ensuite choisir un effet visuel, comme par exemple une mosaique, puis remuer le téléphone pour donner à l’œuvre un graphisme original. La création finale pourra être envoyée à son créateur ou simplement partagée avec ses amis sur la Toile et une plate-forme digitale héberge même les designs les plus récents et les plus populaires.

La France est prête pour le concept

Si l’application est gratuite sur Google Play et iTunes, le service DIY n’est pour l’instant accessible qu’au Japon. Pour quelque 15 euros, sans les frais de livraison, le consommateur Uniqlo peut donc se créer son propre t-shirt. « C’est une nouvelle façon de s’amuser avec ses vêtements. UTme ! permet de porter un t-shirt unique et personnalisé, un simple dessins sur votre téléphone vous en donne la possibilité » , commente la marque sur son site.

A la différence des jeunes startups de DIY pour chaussures comme Pikkpack et Alive Shoes – dont nous avions parlé l’année dernière, Uniqlo est un mastodonte mondial du prêt-à-porter. Logiquement, quand il rejoint la danse les avenants juridiques sont épluchés. Quid du copyright ? Dans sa section « Termes et Conditions », Uniqlo stipule qu’elle n’est pas adepte de l’utilisation de matériel copyrighté, mais il n’existe aucun processus en place pour l’empêcher et aucune mention n’est énoncée pour dissuader les consommateurs de télécharger les créations. Par ailleurs, en dessinant votre propre t-shirt, vous acceptez automatiquement de céder vos données et vos copyrights à Uniqlo, sans aucune compensation financière. Le géant du Soleil levant peut complètement se servir de votre graphisme gratuitement sur ses plateformes sociales, son site Web et même en faire une collection, évidemment !

Avant d’importer son concept en France, Uniqlo devra prendre le pouls marketing du phénomène en Hexagone. Les études déjà disponibles la rassureront ! Selon une étude OpinionWay pour le Salon Créations et Savoir-faire de septembre 2013, 61% des Français pratiquent le « Do It Yourself », que ce soit pour la Déco, les bijoux, les vêtements, la cuisine créative ou le bricolage. Toujours selon le même sondage, faire les choses soi-même remonte le moral à 93 % de Français. Rien de tel, pour évacuer le stress du quotidien, que de confectionner un vêtement ou de préparer une tarte maison, selon 84 % des Français.

Benjamin Adler / @BenjaminAdlerLA
Rubrique réalisée en partenariat avec l’Agence ELAN

Qelques exemples de personnalisation

C’est à vous de jouer (cliquez sur l’image)

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia