9 novembre 2010

Temps de lecture : 2 min

Ugly Betty fait des émules

Pour les sites de rencontres, il n’y a pas de fatalité. Ni les moches et ni les célibataires n’ont vocation à rester seuls dans leur coin. The Ugly Bug Ball, un site britannique, propose aux laids de trouver l’amour tandis qu’Attractive World pousse les célibataires à passer du virtuel au réel en lançant un bar à Paris.

Pour les sites de rencontres, il n’y a pas de fatalité. Ni les moches et ni les célibataires n’ont vocation à rester seuls dans leur coin. The Ugly Bug Ball, un site britannique, propose aux laids de trouver l’amour tandis qu’Attractive World pousse les célibataires à passer du virtuel au réel en lançant un bar à Paris.

Dur d’être seuls, sans partenaires, surtout si l’on se considère physiquement désavantagé. Partant de ce constat, Howard James a créé, il y a peu un site de rencontres pour le Royaume Uni, The Ugly Bug Ball, réservé bien sûr aux célibataires mais surtout et exclusivement aux «moches».

Un gadget ou une blague ? Absolument pas, comme le démontre le graphique en page d’accueil qui étaye le bien fondé de ce site et selon lequel 50% des Britanniques sont affreux, contre 35% de seulement « OK » et 15% de « pretty ». Et comme pour mieux enfoncer le clou, TUBB affiche une galerie de personnes qui sont loin de la perfection esthétique d’une Angelina Jolie, d’une Demi Moore, d’un Brad Pitt ou d’un George Clooney! Plus loin, une charte énonce en cinq points (ou vérités) les avantages à fréquenter des laids : confrontés à davantage d’embûches dans leur vie quotidienne, ils seraient plus loyaux et attentionnés, il est peu probable qu’on vienne piquer votre compagnon moche. Ou mieux encore, celui-ci est plus délicat au lit…

Le site qui vient en contrepoint de beautiful people, compterait déjà plus de 1500 membres et deux d’entre eux, Janine Walker et Tom Clifford, après quatre rendez-vous, annoncent leur mariage pour cet hiver. Un happy end qui démontre encore une fois que la réalité dépasse la fiction matérialisée par la série télévisée, Ugly Betty et qui en avait enchanté plus  d’un! Finalement ne serions-nous pas tous pas égaux devant la réussite et la drague, pourvu qu’on ait confiance en soi et en l’autre pour se challenger?

C’est sûrement cette idée qui anime aussi, Attractive World fondé en 2007 par Ludovic Huraux. Cet autre site de rencontres développe le concept d’appartenance à une communauté avec comme fil conducteur la confiance, en imposant à tout célibataire souhaitant intégrer AW de soumettre son profil au vote des membres. Mais en plus, il milite pour le passage obligé du virtuel au réel en incitant ses quelque 50 000 membres (sur 170 000 inscrits), à organiser des événements grâce à un calendrier en ligne très simple. Ainsi chaque mois près de 200 manifestations sont organisées allant du week end à la montagne aux plus simples afterworks, en passant par la soirée théâtre ou l’atelier cuisine. Des initiatives ayant donné naissance à des sous- communautés en fonction de l’amitié, d’une affinité, d’un loisir ou d’un métier…

Aujourd’hui, Maté, l’un de ses membres, propose d’aller encore plus loin pour favoriser les échanges entre personnes seules, en lançant, avec le soutien d’Attractive World, un bar réservé aux célibataires. Ce QG, le Tre Voli, situé vers la gare Saint Lazare, a pour but de leur permettre de se donner rendez-vous autant qu’ils le souhaitent tous les soirs du mercredi au dimanche et d’y arriver seuls sans avoir une boule dans le ventre. Mais aussi de les pousser à imaginer et organiser des soirées sans se préoccuper de la logistique des lieux. De quoi donner des regrets aux couples? Rassurez-vous les amis des «Awaiens» sont les bienvenus!

Florence Berthier

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia