5 mars 2014

Temps de lecture : 1 min

UGC Power

Pomellato, Louis Vuitton, Gucci, Neiman Marcus, Dolce&Gabbana, Harry Winston, Loewe, Fendi, Thierry Mugler, Alexander McQueen, Shu Uemura… Comme chaque semaine, BLSTK Replay propose un tour d’horizon des campagnes digitales des marques de luxe, avec un focus sur l’UGC, un levier e-commerce à ne pas négliger.

Certes, arrivé sur le digital avec le 2.0, ​l’User Generated Content ne date pas d’hier. L​es marques, Maisons de luxe incluses, se sont rapidement emparées de cette inépuisable manne de contenus qui a l’atout supplémentaire de démultiplier la conversation sur le social media. Avec l’avènement du visual marketing et l’essor des réseaux de partage d’images, l’UGC a trouvé un nouveau souffle. A travers par exemple les concours Instagram et Pinterest, si prisés lorsqu’il s’agit d’accroître l’engagement.

Plus récente encore, la tendance selfie a imprimé un virage significatif dans cette production puisqu’en positionnant l’utilisateur devant l’objectif, elle l’a aussi propulsé ambassadeur de marque. Et ça marche ! Face au risque de dilution de l’identité s’opposent désormais des chiffres, notamment en termes d’e-commerce. Un ROI quantifiable et particulièrement rentable. Ceci explique peut être pourquoi le phénomène tout d’abord exploité par les marques de mode gagne des secteurs moins enclins à ce type d’opérations comme aujourd’hui celui de la cosmétique.

Sophie Perrier, content manager @ Balistik#Art
Rubrique réalisée en partenariat avec  Balistik#Art

 

 

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia