21 octobre 2015

Temps de lecture : 1 min

UGC is not dead

Pour les marques de luxe, l'UGC n'est pas une évidence. Il fait le lien entre le consommateur et la marque alors que les maisons de luxe sont habituées à une communication à sens unique. Mais l'UGC reste depuis plusieurs années l'un des moyens privilégiés pour engager les internautes et créer du contenu facilement.

Pour les marques de luxe, l’UGC n’est pas une évidence. Il fait le lien entre le consommateur et la marque alors que les maisons de luxe sont habituées à une communication à sens unique. Mais l’UGC reste depuis plusieurs années l’un des moyens privilégiés pour engager les internautes et créer du contenu facilement.

Nous vous en parlions déjà en mars 2014, dans le BLSTK Replay n°76, le User Generated Content est l’un des moyens préférés des marques de luxe pour créer une relation particulière avec leur communauté et les fidéliser. Pilier du web social, l’UGC favorise l’implication des internautes, l’enrichissement de sa ligne éditoriale et l’amélioration de sa visibilité digitale, mais permet aussi de collecter de précieuses données sur les participants.

Aujourd’hui, les concours photos sur Instagram, et notamment de selfies, sont toujours présents mais ils sont désormais concurrencés par des stratégies d’UGC qui cible des audiences avec plus de précision. Alors que Yoox demande aux fashionistas russes de partager une photo de leur dressing, Live Irrésistible de Givenchy reprend les codes du web de la Gen Y en proposant un générateur de  » meme « . Quant à De Beers, la marque de joaillerie luxembourgeoise demande à ses fans de créer un petit storytelling sur quatre femmes inspirantes… L’UGC se renouvelle, se diversifie et n’a pas fini de nous surprendre.

# ART BALISTIK

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia