16 octobre 2013

Temps de lecture : 1 min

Twitter se découvre la main verte !

Depuis cinq ans sur Discovery Channel, « Mythbusters » s’attaque à tous les mythes et légendes urbaines confortablement installés dans l’inconscient populaire. En lançant son exposition, l’émission se paye une campagne digitale qui fait sensation aux Etats-Unis.

« Moi en fait je suis une plante, je sers à rien, c’est ça ». Face à cette complainte éculée, galvaudée mais souvent justifiée, Carmichael Lynch innove pour offrir à l’accusé(e) une réponse imparable : « Mais chéri(e), une plante est utile à la conversation, elle pousse quand on lui parle. » Prière de ne pas sourire, la répartie est vraie ! La preuve avec la campagne online « Talk to a Plant » mise sur pied pour promouvoir l’exposition du show TV « Mythbusters » au Musée de la Nature et des Sciences de Denver.

En partenariat avec Discovery Channel, « Mythbusters : the explosive exhibition » reprend le concept de l’émission culte de la chaîne : vérifier la véracité de certains mythes. Pour constater si oui ou non parler à une plante la fait grandir et verdir, l’agence de pub de Minneapolis a mis sur pied une étonnante campagne online. Une semaine après son lancement, la plate-forme digitale crée le buzz aux Etats-Unis, où l’opération scientifio-marketing des créatifs de Carmichael Lynch suscite la curiosité et l’intérêt.

Concrètement, le temps de la durée de l’exposition – du 11 octobre au 5 janvier – Monsieur Tout-le-monde peut se rendre sur le site de la campagne et envoyer un tweet à une des deux plantes sagement posées au musée de Denver. Grâce à une technologie basique de tweet-to-speech, la plante A reçoit oralement les messages grâce aux enceintes placées à côté d’elle. La plante B est elle isolée et repose dans un silence monacal. Le concept entend bien évidemment démontrer que la plante A pousse plus vite que la plante B, aux feuilles moins vertes et plus petites.

Chaque Internaute peut se faire une opinion et juger par lui-même grâce à un live stream 24 heures sur 24. Un peu moins de 2000 messages et quelque 35 000 mots ont déjà été lus à la bienheureuse plante. La campagne va se prolonger encore trois mois, INfluencia fera le point au début de janvier 2014 pour déclarer le vainqueur officiel de l’expérimentation. En attendant, son premier gagnant est clairement Carmichael Lynch, qui en sept jours a déjà réussi son objectif principal. La preuve, vous avez lu cet article !

Benjamin Adler / @BenjaminAdlerLA

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia