18 juillet 2018

Temps de lecture : 1 min

Tu les trouves jolies mes fesses ?

« Tu vois mon derrière dans la glace ? Tu les trouves jolies mes fesses ? Et mes seins tu les aimes ? » Les cinéphiles auront reconnu Brigitte Bardot dans les bras de Michel Piccoli dans le célèbre film de Jean-Luc Godard, « Le Mépris ». Les autres auront vu la cover de Elle cette semaine avec la sœur de Vincent Cassel HollySiz, à moins qu’ils n’aient pensé qu’à ses fesses…

« Tu vois mon derrière dans la glace ? Tu les trouves jolies mes fesses ? Et mes seins tu les aimes ? » Les cinéphiles auront reconnu Brigitte Bardot dans les bras de Michel Piccoli dans le célèbre film de Jean-Luc Godard, « Le Mépris ». Les autres auront vu la cover de Elle cette semaine avec la sœur de Vincent Cassel HollySiz, à moins qu’ils n’aient pensé qu’à ses fesses…

Quand on pense que des millions de femmes ont manifesté tout l’hiver leur ras le bol de l’utilisation de leurs formes, leur envie d’être autre chose que des corps-objets… Quand on pense que la presse féminine s’était jointe à ce mouvement. Quand on pense que Elle affirme défendre la cause des femmes …  Il suffit que l’été arrive pour que les titres, dans leur délire de ventes à tout prix, nous resortent les marronniers de l’été : « taille fine et fesses fermes ».  15 ans après Emmanuelle Béart dont les fesses ornaient la Une, plus ça change plus c’est la même rengaine…

La même en train de lire un bouquin sur la couv,  assistant à une pièce de théâtre à Avignon ou  sur scène, bien sûr ce n’était pas possible ? Ben, non, on aurait voulu nous faire croire que les femmes sont intelligentes…

Musnik Isabelle

À lire aussi sur le même thème

10/09/2021
Peur sur la ville

Non je ne vais pas vous parler de Bébel, mais de Xavier. Xavier, c’est le nom de ce robot déployé pendant trois…

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia