29 mai 2011

Temps de lecture : 2 min

Toyota lance son facebook

Bien utiliser les réseaux sociaux en étant présentes dans la vie quotidienne online et offline de leurs consommateurs: pas simple de ne pas se tromper. Toutes les marques en rêvent. Toyota a-t-il trouvé la solution?

Akio Toyoda, PDG de Toyota en est persuadé: « les services de réseaux sociaux transforment les modes de communication et les liens entre les hommes. L’automobile doit évoluer en ce sens. » Le constructeur automobile lancera donc dans quelques jours un réseau social appelé tout simplement… Toyota Friend.

L’idée: offrir aux propriétaires de Toyota, de nombreux services et informations sur les produits, en les tenant notamment informés de l’état de leur voiture et leur proposant un calendrier de maintenance. Un exemple: votre voiture électrique est garée dans un parking. Mais elle ne dispose plus que d’une faible puissance de batterie. Vous ne le saviez pas et risquiez de démarrer et de tomber en panne quelques kilomètres plus loin? Pas de panique, une alerte sous forme d’un tweet vous sera envoyée automatiquement.

Vous recevrez également des messages vous rappelant la date du prochain contrôle technique, et autres petites news vous rendant la vie plus facile. Toyota Friend permettra donnera aussi à ses fans la possibilité d’échanger conseils, réflexions sur leurs hobbies, etc. Mais Toyota Friend ne se contentera pas de fournir des informations «techniques», il agira également comme un vrai réseau social privé, ouvert à d’autres propriétaires de voitures et permettant de choisir, via Twitter et facebook, des membres de sa famille et amis que l’on souhaite ajouter, comme dans les autres réseaux. Il sera accessible via un PC, un smarphone, une tablette ou tout autre device.

Ce réseau social voit le jour grâce à un accord passé avec Salesforce.com, le spécialiste du cloud-computing, et de Salesforce Chatter, sa plateforme en ligne de collaboration et de réseau social privé utilisé par les entreprises

Dans un premier temps, Toyota Friend sera seulement disponible pour les clients japonais propriétaires d’un véhicule Toyota électrique ou hybride rechargeable, dont la sortie est prévue en 2012. Par la suite, l’initiative sera étendue aux autres marchés dans le monde.

Un projet intéressant pour aider les consommateurs à retrouver leur confiance dans la marque japonaise -qui, on s’en souvient, a dû retirer des millions de voitures dans le monde l’année dernière- et développer un sentiment d’appartenance. A l’heure où les fans sont de plus en plus nombreux à «déliker» les marques sur les réseaux sociaux, Toyota Friend est en tout cas une piste à suivre.

Alexandre Chomley

Rubrique réalisée en partenariat avec ETO
 

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia