6 avril 2015

Temps de lecture : 2 min

Toutcequejeveux.com : une nouvelle race de concierges

Lancée il y a seulement quelques jours, toutcequejeveux.com fait son entrée dans l’univers de la conciergerie et devrait apporter un peu de fraîcheur en simplifiant considérablement l'accès à ce type de prestation. Exit l'étape d'inscription et place à une interface accessible en six points de contact. Magnéto Serge...

Lancée il y a seulement quelques jours, toutcequejeveux.com fait son entrée dans l’univers de la conciergerie et devrait apporter un peu de fraîcheur en simplifiant considérablement l’accès à ce type de prestation. Exit l’étape d’inscription et place à une interface accessible en six points de contact. Magnéto Serge…

Vous cherchez des billets de train, une femme de ménage pour mettre fin au chaos de votre appartement, un taxi pour Orly ou encore une nourrice pour garder votre chaton ? Toutcequejeveux.com propose de s’occuper de toutes vos tracasseries du quotidien. Ou comment continuer à démocratiser le concept de conciergerie et sortir du carcan habituel, fait de services de luxe ou trop ciblés. « J’avais déjà créé une conciergerie dite « classique » pour les entreprises et les particuliers et la plupart de mes clients étaient des sociétés. Nous avons donc très rapidement su qu’il fallait imaginer un nouveau type d’expérience, plus simple, « orientée utilisateur », sans abonnement, sans engagement, sans inscription. 100% à la demande », reconnait Alina Coliban, la fondatrice.

Le concierge multipass

Car si Toutcequejeveux.com n’est pas le premier à démocratiser son offre dans ce secteur, la start-up a d’autres arguments à faire valoir. Premièrement, exit l’étape fastidieuse du dossier d’inscription. Ça n’a l’air de rien, mais ne plus avoir à compléter des champs d’information et retourner sur sa boîte mail pour confirmer l’activation de son compte fait gagner un temps précieux. Et on ne parle même pas des mails promotionnels envoyés à « tire-larigot »… La liberté digitale est un luxe que les marques devraient considérer un peu plus.

Deuxièmement, l’utilisateur a le choix pour accéder aux services : email, SMS, WhatsApp, Twitter ou Facebook. Toutcequejeveux.com joue la proximité et s’adresse à un public large, adepte ou non des nombreuses subtilités du numérique. De plus, le service est gratuit et la start-up se rémunère en touchant un pourcentage sur la transaction en fonction de la complexité de la demande. Mais le plus important est ailleurs : « Mon objectif est de changer un peu la vie des gens », glisse Alina Coliban avec un sourire.

Techniquement, la jeune pousse a mis en place en amont un travail de « sourcing » conséquent pour anticiper un maximum de requêtes. Et pour l’anecdote : « 80% des demandes sont toujours les mêmes, ce qui nous permet de gagner un peu de temps dans leur gestion », confie la fondatrice. Accessible en semaine de 10h à 22h partout en France, l’équipe composée, pour le moment de trois personnes, se charge de répondre à tous vos désirs dans les plus brefs délais. Enfin tous vos désirs, ne poussez pas trop non plus! « Substances illicites, péripatéticiennes et tueurs à gages non fournis » peut-on lire sur le site… Tout ce que je veux, certes ! Mais point trop s’en faut !

A vous de jouer

Espinosa Eric

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia