3 novembre 2011

Temps de lecture : 1 min

Tous ses morceaux préférés à télécharger sans se ruiner

L’Etat lance la carte musique, la réponse légale de la musique en ligne que les jeunes attendaient

La carte musique, le nouveau produit du ministère de la Culture et de la communication propose de découvrir des titres de musiques et de les acheter à moindres frais. Le but de l’opération est simple : un titre acheté égale un titre offert.

En s’inscrivant sur le site cartemusique.gouv.fr, chaque souscripteur constitue sa carte musique en faisant le choix entre des crédits de 5, 10 ou 25 euros et de multiples plates-formes sur lesquelles les utiliser. L’État double le montant des crédits, dans une limite de 25 € par carte. Valable un an, la carte musique peut être rechargée tant que les 50 € d’achat, subvention incluse, ne sont pas atteints.

La carte sera également disponible physiquement en tant que carte prépayée (10 et 25 euros) dans les réseaux Fnac, Carrefour, Casino, Game et Monoprix, à partir du 25 novembre 2011.

L’opération de communication a été confiée à l’agence Euro RSCG C&O. Elle a imaginé un dispositif innovant en s’associant à JCDecaux Innovate : la création d’abribus diffusant de la musique lorsque l’on est à l’intérieur, il suffit simplement de brancher son casque pour accéder à une playlist de plus de 100 titres de l’artiste en question par l’intermédiaire d’un écran tactile.

    

En relais de cette opération présente dans les abribus de Paris depuis le 2 novembre, un film : « les écouteurs » diffusé en TV depuis le 24 octobre.

Une opération qui ne manquera pas de provoquer un véritable engouement de la part des 12/25 ans,  qui sont majoritairement férus d’innovations, de musique et de liberté…

Gautier Huet

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia