27 octobre 2020

Temps de lecture : 2 min

Tous ensemble, tous ensemble avec Mickey…

La nouvelle fonctionnalité de Disney+ permet à sept personnes de visionner à distance le même programme. Son nom : GroupWatch.

La nouvelle fonctionnalité de Disney+ permet à sept personnes de visionner à distance le même programme. Son nom : GroupWatch.

Les soirées télé entre copains ou avec des proches venus d’autres régions n’appartiennent pas encore au passé mais leur avenir semble compromis  au vu des nouvelles restrictions qui nous sont sans cesse imposées pour limiter la propagation du Covid-19. En revanche, la situation actuelle rapporte gros aux géants su streaming qui se frottent les mains.

L’année dernière, Disney+ avait prévu de compter 60 millions d’abonnés en 2024 mais ce cap symbolique a été atteint dès cet été alors que la plateforme de SvoD n’avait toujours pas été lancée en Amérique Latine, en Asie, en Europe de l’est et en Afrique. Les analystes pensent aujourd’hui que ce service pourrait avoir 155 millions de fidèles en 2024, soit plus du double escompté il y a tout juste un an. Le groupe américain n’est toutefois pas du genre à s’asseoir sur ses lauriers.

 Des émojis pour partager

Face au reconfinement qui nous menace un peu plus chaque jour, Disney+ a lancé, une petite semaine avant la mise en ligne de la seconde saison de sa série The Mandalorian, GroupWatch. Cette fonctionnalité permet à sept personnes de visionner un même programme simultanément sans être au même endroit. Chacun des participants doit, pour pouvoir profiter de ce service, être abonné à Disney+ (Picsou ne perd jamais le nord quand il s’agit de gros sous). Les spectateurs peuvent ouvrir cette option, qui est disponible sur tous les écrans connectés (SmartTV, smartphone, tablette…), en cliquant sur une icône placée sur la page de la série, du film ou du documentaire souhaité. Durant le visionnage de leur programme, ils sont capables à tout moment de mettre en pause, de revenir en arrière ou d’effectuer une avance rapide en appuyant sur leur télécommande. GroupWatch permet également aux personnes de réagir à leur série ou à leur long-métrage préféré en s’envoyant des émojis. Le choix est actuellement limité puisqu’il ne comprend que six émoticônes : « j’aime », « drôle », « triste », « en colère », « effrayé » et « bouche bée ». Disney pourrait toutefois en proposer d’autres en cas de succès. « Les histoires prennent tout leur sens quand on peut les partager avec d’autres, vante Jerrell B. Jimerson, le vice-président des produits de Disney+. (au XXème siècle, il y avait un objet qui s’appelait poste de télévision qui permettait à plusieurs personnes de regarder le même programmes ensemble, mais ça c’est du passé)… En cette période où tant de gens sont physiquement séparés de leurs amis et de leur famille, GroupWatch propose de les réunir de manière sécurisée (quelle bonté!) en créant une séance de covisionnage à distance. Regardez vos histoires Disney+ préférées avec qui vous voulez, sans quitter votre canapé ! »

Les Français à la traîne

Le lancement de cette fonctionnalité risque d’accroître encore un peu plus le succès des plateformes de SvoD. Netflix devrait atteindre dans les toutes prochaines semaines la barre impressionnante des 200 millions d’abonnés  Cette année, le streaming va rafler la mise . Les Français tentent aujourd’hui de rattraper leur retard sur ce marché.

TV5Monde, la chaîne francophone qui est financée par la France, la Belgique, la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Suisse, le Québec et le Canada, a récemment lancé TV5Monde Plus . France Télévisions, TF1 et M6 ont répliqué avec leur plateforme Salto. Mais la SvoD « Made in France » va devoir inventer bien plus que quelques émojis mignons pour gratter quelques parts de marché aux géants américains.

Therin Frédéric

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia